Droit de pêche

Type de bien foncier

Affichage de 1 à 11 sur 11 notices
Couvent Résumé
Couvent augustinien de Reszel

1347 Fondation du couvent par Hermann de Prague, sixième évêque de Warmie, en périphérie de la bourgade de Reszel et à proximité du palais épiscopal.

1375-1400 env. Incendie du couvent puis reconstruction

1466 Rattachement de la ville (et du couvent), principalement germanophone, au royaume de Pologne

1524 Fermeture du couvent suite à la diffusion de la Réforme.

Reconstruite à trois reprises, l'église abrite aujourd'hui la paroisse gréco-catholique (église de la Transfiguration).

Couvent augustinien St-Barthélemy de Moravský Krumlov

1354 Fondation du couvent Saint-Barthélemy par le gouverneur (hejtman) de Moravie nommé Čeněk de Lipa, fondation confirmée par le pape le 22 février 1354

1422-1423 Les frères de ce couvent fuient les Hussites et se réfugient à Brno

1455 Retour des frères dans le couvent Saint-Barthélemy mais ils ne recouvrent qu'une faible partie de leurs biens, usurpés dans les années précédentes et peinent à assurer leur subsistance

v. 1500 Mise en vente des derniers biens du couvent et départ des frères au couvent de Brno

Échec des tentatives de restauration du couvent au XVIIe siècle

Couvent augustinien St-Jean-Baptiste de Swornegacie

1272 (15 juillet) Confirmation par le pape de la fondation de ce couvent par le duc de Poméranie MIestwin II et son épouse Euphrosine d'Opole.

1275 et 1291 Donations importantes par les fondateurs.

1303 Pour raisons de sécurité, les frères quittent le couvent qui est alors réuni au monastère cistercien d'Oliwa.

Ne pas confondre ce couvent avec celui des Ermites augustiniens de Chojnice, à 15 km.

Couvent dominicain Saint-Jacques de Sandomierz

1226 Fondation du couvent Saint-Jacques par l'évêque de Cracovie Iwo Odrowąż (parent du dominicain Hyacinthe / Jacek Odrowąż, canonisé) en dehors de la nouvelle ville (construite en 1289)

1260 Violente incursion tatare qui cause la mort du prieur, Sadok, et de 48 frères, selon des récits tardifs

v. 1286 Lors de la reconstruction de la ville, le duc de Sandomierz Lesco le Noir offre aux frères un nouveau terrain dans la ville close, où ils construisent l'église Sainte-Marie-Madeleine

1458-1543 Les deux couvents dominicains Sainte-Marie-Madeleine et Saint-Jacques fonctionnent de manière indépendante

Couvent dominicain Saint-Nicolas de Gdańsk

1227 Fondation du couvent Saint-Nicolas par le duc de Poméranie Svatopluk (Świȩtopełk) II le Grand
1280 Dons importants
1308-1309 La ville et le couvent passent sous domination teutonique
1454 La ville redevient polonaise
1525 Adoption de la Réforme par les habitants de la ville et transfert des bâtiments et des biens du couvent à la municipalité de Gdańsk

Couvent dominicain Saint-Nicolas de Toruń

1263 Fondation du couvent par le grand maître de l'Ordre teutonique Anno von Sangershausen

v.1266 Dommages causés par un raid des Prussiens

1351 Incendie

1424 Incendie

1466 Rattachement de la ville et du couvent au royaume de Pologne

Couvent dominicain Saint-Stanislas de Sieradz

1233-1238 Fondation d'un couvent dominicain à Sieradz, de vocable inconnu, par le duc de Mazovie Conrad, avec le soutien de l'archevêque de Gniezno Pelka, qui appuya ainsi la première création dominicaine de sa province ecclésiastique

v. 1260 Consécration de la nouvelle église du couvent, dédiée à saint Stanislas (canonisé en 1253), à l'initative du duc Casimir, fils du fondateur

1331 Incendie du couvent suite à une attaque des Teutoniques

1383 Le couvent accueille l'assemblée nobiliaire qui reconnut comme roi de Pologne Hedwige d'Anjou

1411, 1447, 1473, 1494 Le couvent accueille plusieurs chapitres provinciaux

1426 Ouverture d'un studium artium dans ce couvent sur décision des responsables de la province dominicaine

1864 Fermeture du couvent sur ordre des autorités russes

Couvent dominicain Sainte-Marie d'Elbląg

1238 Fondation du couvent par Hermann Balk, précepteur de l'Ordre teutonique

1277 Le couvent accueille le chapitre provincial

1466 Rattachement de la ville au royaume de Pologne

1504 Incendie de l'église et du couvent, reconstruits environ dix ans plus tard

1542 Les biens du couvent sont transférés à la municipalité par les deux derniers frères du couvent.

Couvent dominicain Ste-Marie-Madeleine de Sandomierz

v. 1286 Le duc de Sandomierz Lesco le Noir offre aux Dominicains, déjà présents dans la ville au couvent Saint-Jacques, un terrain dans la ville close, où ils contruisent l'église Sainte-Marie-Madeleine

1458-1543 Le couvent fonctionne de façon autonome par rapport au couvent Saint-Jacques

Couvent franciscain Saint-André de Barczewo

v.1354 Fondation du couvent par l'évêque de Warmie

1364 Nouvelle fondation par l'évêque de Warmie Jean Stryprock, suite à la destruction du couvent par les Lituaniens

1491 Adoption par les Réforme martinienne, qui se traduit par la cession des biens fonciers du couvent à l'évêque, tout en en conservant l'usage

v.1550 Départ des frères à la diffusion de la Réforme

Couvent franciscain Sainte-Marie de Muraszemenye

1248 Autorisation de fondation du couvent accordée par le ministre provincial de Hongrie à Michel Bánffy, membre du lignage des Bánffy de Lendva et comte-ispan de Varaždin, seigneur du lieu, dans ce village - dont c'est la plus ancienne mention écrite et qui devint ensuite une bourgade - à condition de lui fournir des vivres et l'argent nécessaire à son entretien

1316-1336 Ce couvent figure dans la liste des couvents de la custodie de Pécs

1355 Nicolas, ban de Croatie-Slavonie et descendant du fondateur, fait agrandir le couvent et le dote de biens et revenus fonciers

1533 Dernière mention écrite du couvent

v. 1545 Expulsion des frères par les protestants