Village

Type de localité

Affichage de 1 à 20 sur 29 notices
Couvent Résumé
Couvent franciscain de Krížovany / Szentkereszt

1340 Bulle du pape Benoît XII demandant à l'archevêque d'Esztergom de s'assurer de la conformité des moyens de subsistance et des bâtiments prévus par le fondateur du couvent, Nicolas de Perény

Plus aucune trace, ni écrite, ni archéologique, de ce (projet de) couvent par la suite.

Couvent franciscain obs. d'Ozora

1418 Fondation de ce couvent par Filippo Scolari, alias Pipon d'Ozora, avec l'autorisation du pape Martin V

1438 À la mort du fondateur, le patronage de ce couvent passe à Laurent de Hédervár

1462 Réunion du chapitre vicarial dans ce couvent

v.1500 Ce couvent devient le siège d'une custodie de la province de Hongrie

1535-1541 Mention d'une communauté de tertiaires rattachée à ce couvent

1543 Fermeture du couvent devant l'avance des troupes ottomanes, qui assiègent Székesfehérvár et transfert des objets liturgiques dans un autre couvent placé sous le patronage du même seigneur, Valentin Török d'Enying

Couvent franciscain obs. de Albeşti / Fehéregyháza

1440-1448 Fondation du couvent par un membre de la famille de Nádas(d) ou de Vizakna ; il est peuplé principalement de "Saxons" (d'après les listes du début du XVIe siècle)

1535-1556 Mention d'une communauté de tertiaires rattachée à ce couvent, avec un confesseur "saxon"

1535-1537 D'abord intégré à la custodie de Transylvanie, le couvent est rattaché à la custodie de Târgu Mures avant de revenir à la custodie (à nouveau unique) de Transylvanie

1556 Fermeture du couvent suite à la diffusion du protestantisme

Couvent franciscain obs. de Banatska Palanka / Haram, Palánk

1366 Fondation de ce couvent par le roi Louis Ier dans un village situé à la frontière bulgare puis serbe pour convertir les populations slaves orthodoxes

1433 Dernière mention écrite du couvent, dans une bulle du pape Eugène IV confirmant aux Franciscains observants la possession de ce couvent

1458 Abandon au plus tard au moment où les Ottomans s'emparent de la forteresse de Smederevo

Couvent franciscain obs. de Bocşa Română / Kövesd

v. 1360 (?) Fondation du couvent (fondateur inconnu)

1384-1385 Couvent mentionné comme appartenant à la custodie de Bulgarie, dans la vicairie de Bosnie

1433 Le pape confirme aux Franciscains observants, à leur demande, la possession de ce couvent, en précisant que sa vocation est de convertir les "hérétiques"

av. 1478 Abandon du couvent puis destruction au cours des campagne ottomanes, sans laisser aucune trace, à tel point que sa localisation ne fait pas l'unanimité

Couvent franciscain obs. de Csákány

1507-1509 Fondation du couvent par un membre du lignage Allya de Korokna

1532 Attaque ottomane, avec pillage, massacre de deux frères et incendie

1533 Le chapitre provincial décide de fermer ce couvent

1537 Première restauration du couvent mais les bâtiments sont en mauvais état en 1542

1544-1546 Rattaché à la custodie d'Uzsaszentlélek mais finalement abandonné, le couvent est transformé en forteresse en lui ajoutant des contreforts

Couvent franciscain obs. de Gherman / Ermény

1366 Fondation (hypothétique) du couvent d'Armenis par Benoît Himfi, ban de Bulgarie depuis 1366, en un lieu dont la position exacte reste inconnue, probablement dans le même mouvement que celui qui conduit le roi Louis le Grand à fonder le couvent franciscain observant de Caransebeş en 1368

1385 Mention du couvent dans la liste des trois établissements franciscains de la custodie de Kovin / Kevevár, dans la vicairie de Bosnie

1399 Déjà détruit à cette date

Couvent franciscain obs. de Kolut / Kölyüd

v. 1430 Fondation du couvent par la famille baronniale de Geszt

1436 Séjour de Jacques de la Marche dans ce couvent

1456 (mai-juin) L'armée de volontaires réunie par Jean de Capistran pour la croisade contre les Ottomans se rassemble dans ce couvent, en attendant l'arrivée de Capistran, avant de se diriger sous sa direction vers Belgrade, en passant par Ilok / Újlak

1526 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Lesenceistvánd-Uzsa

1442 (17 décembre) Les nobles des environs obtiennent du prieur général des Ermites de saint Paul son accord pour le transfert aux Franciscains oservants de l'ancien prieuré d'Uzsa, fondé entre 1320 et 1333 sous le vocable du Saint-Esprit sur une colline à l'écart du hameau d'Uzsa

v. 1455-1460 Fondation effective du couvent, encore vide en 1455 mais siège de custodie en 1465

1532 Les objets liturgiques sont transférés par précaution dans la forteresse de Tátika, et finalement dérobés par les soldats pendant l'attaque de celle-ci en 1538

1547 Fermeture du couvent après son attaque par une bande armée, qui s'accompagne du meurtre d'un frère et de la mise à sac du couvent

1565 Dernière mention de la custodie d'Uzsaszentlélek

Couvent franciscain obs. de Orahovica / Poljánc

av. 1492 Fondation du couvent en un lieu inconnu situé entre Orahovica et Voćin

1536 Fermeture du couvent face à l'avance ottomane, après la chute de Đakovo / Diakóvár

Couvent franciscain obs. de Paks

v. 1460 Fondation de ce couvent par la famille Rátót de Paks (Paksy)

1491, 1507 Le chapitre provincial se réunit dans ce couvent

1526 Destruction du couvent peu après la prise de Mohács par les Ottomans, au cours de leur marche sur Buda

1537 Le chapitre autorise les patrons (Paksy) à transférer le couvent à d'autres religieux, contrairement à leur demande d'y voir revenir les frères

Couvent franciscain obs. de Petrijevci / Petróc

av. 1480 Fondation du couvent, lieu habituel de résidence du custode de Slavonie dès 1480, à un emplacement qui reste inconnu, de même que l'identité du fondateur

1529 Un frère est tué par les Ottomans

1531 La communauté de tertiaires qui accueille les tertiaires de Moslavina / Monoszlóváralja

1532 Les Ottomans, dans leur retraite, mettent le feu au couvent

1541 Après la chute de Našice / Nekcse, prise par les Ottomans, fermeture du couvent et transfert des objets liturgiques à Remetinec / Remetinc

Couvent franciscain obs. de Pula / Tálad

av. 1480 Fondation du couvent à partir d'un ancien prieuré d'Ermites de saint Paul (dédié à sainte Élisabeth) par la famille Rátót de Gyulafi

1516 Mention du couvent parmi ceux de la custodie d'Uzsaszentlélek

1543 Après la chute de Székesfehérvár, les frères mettent les objets liturgiques en lieu sûr

1552 Les frères quittent le couvent après la prise de Veszprém par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Remetinec / Remetinc

v.1460-1480 Fondation du couvent par Balthazar de Batthyán, peut-être à partir d'un ancien prieuré des Ermites de saint Paul construit au début du XVe siècle (hypothèse de János Karácsonyi fondée sur le nom de la localité - qui rappelle remete, "ermite" - mais sans preuves)

1516 Première mention écrite du couvent, parmi ceux de la custodie de Slavonie

1529 Deux frères de ce couvent sont tués par les Ottomans pendant leur tournée de quête

1537 C'est dans ce couvent que sont transférés les objets liturgiques des couvents de Slavonie menacés ou détruits par les Ottomans, objets dont s'empare Christophe de Batthyán v. 1550

1544 À la disparition de la custodie de Slavonie, le couvent est rattaché à celle d'Uzsaszentlélek

1565 Fermeture du couvent face aux incursions répétées des Ottomans

Couvent franciscain obs. de Rokovci (?) / Harapk

avant 1433 Fondation de ce couvent par les membres de la famille baronnale des Botos

1433 Mention de ce couvent dans une bulle du pape Eugène IV énumérant les couvents des Franciscains observants situés aux frontières de la Hongrie

v. 1475 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Sajóvámos ou Vámos

1448-1453 Fondation du couvent par la famille Bebek, vraisemblablement Paul, fils du voïvode de Transylvanie Émeric (mort en 1448)

1492 Le couvent est mentionné parmi ceux de la custodie de Sárospatak, puis celle de Szécsény (1509, 1516), puis à nouveau Sárospatak (1537), et enfin Esztergom (1546)

1556 Expulsion des frères par les hommes de main de Georges Bebek, le patron, devenu protestant

Couvent franciscain obs. de Sellye

1480-1485 (?) Fondation du couvent par Urbain de Nagylucse, alors grand trésorier royal (puis évêque d'Eger), et Pierre de Várad, archevêque de Kalocsa, les nouveaux seigneurs de la localité depuis 1480

1516 Première mention du couvent dans les listes internes, parmi les couvents de la custodie d'Ozora

1532 Massacre de tous les frères (9) par les soldats ottomans marchant sur Vienne

1533 Claire de Szerecsen demande l'envoi de 4 frères pour repeupler le couvent mais rien n'indique qu'elle a obtenu satisfaction

Couvent franciscain obs. de Slavonski Kobaš / Kobás

1500-1503 Couvent fondé sur la rive gauche de la Save par les frères venus de Bosnie pour accueillir les religieux menacés par les Ottomans

1536 Abandon du couvent puis destruction par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Zalatárnok

v. 1490-1504 Fondation du couvent par la famille Botka de Széplak

1504 La négligence du patron Jean Botka de Széplak, qui ne fournit pas aux frères de quoi terminer la construction du couvent, conduit le vicaire de Hongrie à demander au pape l'autorisation de fermer ce couvent - autorisation obtenue le 19 décembre mais non suivie d'effet

1516 Mention du couvent dans les listes internes, parmi les établissements de la custodie d'Uzsaszentlélek

1537 Remise des objets liturgiques à la fille du patronus, Véronique Osthfy, et départ des frères, pour une raison inconnue

1561-1565 Tentative de retour des frères, éphémère

Couvent franciscain obs. St-François de Lipovac / Alsán

1374 Fondation effective du couvent Saint-François par l'évêque de Pécs Valentin d'Alsán, dans un village qui reste difficile à localiser (autour de Posavcki Podgajci, ou Varoš, Lipovac ou encore Lučica ?) ; il appartient à la vicairie de Bosnie

1385 Fin des travaux de construction de l'église et du couvent, qui est mentionné comme appartenant à la custodie de Mačva

1448 Jusqu'à la création de la vicairie de Hongrie en 1448, ce couvent sert de refuge aux Franciscains observants de la vicairie de Bosnie et de Mačva en cas d'attaque ; il est rattaché initialement à la custodie de Đakovo, puis (selon l'inventaire interne de 1516) à la custodie d'Ilok

1526 L'avance ottomane contraint les frères à quitter le couvent, détruit peu après ; il ne figure pas dans la liste interne de 1531.

Pages