Forêt

Type de bien foncier

Affichage de 1 à 9 sur 9 notices
Couvent Résumé
Couvent augustinien Couronne-de-Ste-Marie de Třebařov

1267 Fondation du couvent Corona S. Marie par Boreš de Ryzemburk, noble, colon et maréchal du royaume, au nord de la bourgade de Třebařov

1421 Fuite des frères devant les Hussites ; ils se réfugient à Brno

1437 Retour des frères, mais leurs biens ont été usurpés et ils souffrent d'insécurité (un frère est tué par un bandit en 1438)

1444 Les frères retournent à Brno

1463 Retour des frères, qui obtiennent la restitution de certains biens en 1466 et 1477

1544 Arrivée de la Réforme, qui entraine la saisie des biens du couvent par les seigneurs protestants

Couvent augustinien de Chojnice

1356-1365 Fondation du couvent par les frères venus de la ville de Stargard, en Poméranie

1466 La ville est rattachée au royaume de Pologne

1518 Diffusion du luthéranisme, qui contraint les frères à quitter le couvent, détruit peu après.

Les Ermites de saint Augustin ne reviennent à Chojnice qu'après 1620.

Couvent augustinien Saint-Thomas de Brno

1350 (2 février) Fondation officielle du couvent Saint-Thomas, à proximité d'une porte de la ville, par le margrave de Moravie Jean-Henri de Luxembourg, frère du roi de Bohême et empereur Charles IV

1428 Dommages causés lors de l'attaque de Brno par le hejtman Velka Koudelka de Březnice

1467-1470 Reconstruction du couvent à l'instigation du roi Georges de Poděbrady

1500 Incendie

Le couvent a été transféré en un autre lieu de la ville en 1783.

Couvent augustinien St-Barthélemy de Moravský Krumlov

1354 Fondation du couvent Saint-Barthélemy par le gouverneur (hejtman) de Moravie nommé Čeněk de Lipa, fondation confirmée par le pape le 22 février 1354

1422-1423 Les frères de ce couvent fuient les Hussites et se réfugient à Brno

1455 Retour des frères dans le couvent Saint-Barthélemy mais ils ne recouvrent qu'une faible partie de leurs biens, usurpés dans les années précédentes et peinent à assurer leur subsistance

v. 1500 Mise en vente des derniers biens du couvent et départ des frères au couvent de Brno

Échec des tentatives de restauration du couvent au XVIIe siècle

Couvent dominicain de l'Assomption de Uherský Brod

1262 Fondation du couvent, dans cette petite ville de marché peuplée de Hongrois et très proche du royaume de Hongrie, par un fondateur non identifié et en présence du frère Melchior, selon la tradition locale (< CHB, p. 284)

1338 Première mention documentaire du couvent (< CDM, VII, 195 p. 143)

v. 1425 Destructions liées aux guerres hussites, qui obligent les frères à se réfugier en Pologne

1545 Les protestants expulsent les frères du couvent ; ils ne reviennent qu'après 1620.

Couvent dominicain Saint-Michel de Brno

1228-1239 Fondation du couvent par Přemysl, margrave de Moravie et frère du roi de Bohême Wenceslas Ier

v. 1240 Fondation du couvent des soeurs dominicaines Notre-Dame de Herburk / Herburg, à Brno, dont la charge spirituelle est confiée aux frères de ce couvent, ce qui ne semble pas être le cas de l'autre couvent féminin de religieuses dominicaines, Saint-Anne, fondé au début du XIVe siècle au sud de la colline du Špilberk

1243 Ce couvent accueille le chapitre provincial dominicain de Bohême et Pologne

La diète de Moravie siégeait habituellement dans le réfectoire de ce couvent.

Couvent dominicain Saint-Wenceslas d'Opava

1291 (1er septembre) Fondation du couvent dominicain Saint-Wenceslas à Opava, dans le duché du même nom, en Moravie, par le duc Nicolas Ier

1321 Le couvent accueille le chapitre de la province dominicaine de Bohême

v. 1336 Consécration de l'église du couvent

1461 Un incendie ravage le couvent

1490 Deuxième incendie

Couvent franciscain Saint-François de Zagreb

v.1235 Fondation du couvent par l'évêque de Zagreb Étienne, du clan Hahót, non pas dans la partie de la ville sous juridiction royale fondée en 1242 (Grič ou Gradec, en latin civitas montis Grecensis), mais dans la ville capitulaire (Kaptol), au nord de la cathédrale

1427 Conflit avec le curé de la ville royale (église Saint-Marc) à propos de la quarte funéraire

1529 Incendie ravageant une grande partie de la ville capitulaire, notamment le couvent franciscain

1574 Conflit avec l'évêque de Zagreb, qui accuse les frères d'errance et de négligence

1595 Le couvent est transformé en séminaire avant d'être rétrocédé aux Franciscains (marianistes) vers 1610

1786 Fermeture du couvent

Couvent franciscain Sainte-Marie de Satu Mare / Szatmár

av. 1285 (?) Fondation de ce couvent, mentionné parmi les couvents de la custodie d'Eger (1316/1334) puis dans celle d'Oradea Mare (1380), à un emplacement inconnu

1448 Suite aux accusations contre les frères (les mêmes qu'à Debrecen et Esztergom), un ordre de transfert à l'Observance est donné ; mais l'occupation de la ville par le despote Georges Branković empêche son application

1556 Destruction pendant la guerre civile opposant partisans et ennemis de Ferdinand Ier de Habsbourg, notamment pendant la reprise en force de la ville par les Báthory de Somlyó, ennemis de Ferdinand ; après quoi la ville passe sous la direction de Menyhért Balassa, luthérien, empêchant ainsi le retour des frères.