Réfection

Phase de construction de l'église

Affichage de 1 à 9 sur 9 notices
Couvent Résumé
Couvent carmélitain Sainte-Marie de Gdańsk

Vers 1380-1390 Fondation du couvent, vraisemblablement par le grand maître de l'Ordre teutonique, hors de l'enceinte urbaine, dédié à Notre-Dame

1400-1422 Achèvement des travaux de construction de l'église (originelle) et du couvent

1433 Dégâts importants causés par les hussites

1464 Le couvent est transplanté intra muros, auprès de la chapelle Saint-Georges, cédée par la municipalité

1525 La diffusion de la Réforme entraîne des dégradations

1823 Fermeture du couvent.

La ville accueillit à nouveau des frères de l'Ordre du Mont-Carmel à partir de 1947 mais l'église et le vocable actuels (Sainte-Catherine) ne sont pas ceux d'origine.

Couvent dominicain Sainte-Marie de Tczew

1289 Fondation du couvent dominicain Notre-Dame par le duc de Poméranie
1308-1309 Passage de la ville sous la domination de l'Ordre teutonique
1433 Destruction du couvent lors de l'expédition polono-hussite en Poméranie

Couvent dominicain Sainte-Trinité de Cracovie

1222 Arrivée des Dominicains à Cracovie, accueillis par l'évêque de la ville, Iwo Odrowąż

1223 Consécration de l'église du couvent Sainte-Trinité, sur le site d'une ancienne église paroissiale

1241 Destruction du couvent par les Tatars suivie d'une phase de reconstruction

1462 Incendie puis reconstruction de l'église et des bâtiments conventuels

Le couvent est toujours en activité.

Couvent dominicain Saints-Pierre-et-Paul de Chełmno

v.1230-1240 Fondation du couvent dans une ville germanophone, principalement marchande, sous domination teutonique et intégrée à la Hanse, dans des circonstances mal connues ; la tradition dominicaine attribue un rôle important à (saint) Hyacinthe (en polonais Jacek Odrowąż), frère prêcheur polonais mort en 1257 et crédité de nombreuses fondations dominicaines en Bohême et en Pologne ; mais lien aussi avec l'évêché, Henri (Heidenrik) étant simultanément provincial de Pologne (1238-1240) et premier évêque de Chełmno (1243-1263)

1466 Le couvent est rattaché, comme la ville, au royaume de Pologne

Couvent franciscain Corpus Christi de Český Krumlov

1350-1358 Fondation du couvent par les membres du lignage des Rožmberk (ou Rosenberg), seigneurs du lieu depuis 1302, dans ce qui était à l'origine un faubourg de la ville, peut-être pour endiguer l'hérésie vaudoise ; un couvent de Clarisses fut fondé simultanément ; rattaché à la custodie de Prague, il devint par la suite le siège d'une custodie

v. 1375 Fondation d'une communauté de tertiaires (?) ou béguines

v. 1420 Dommages causés par les guerres hussites, suivis de longues années de reconstruction

v. 1520 La diffusion de la Réforme nuit au couvent

1950 Fermeture du couvent

Couvent franciscain Saint-Nicolas de Košice / Kassa

1390 Fondation du couvent Saint-Nicolas, par un membre du lignage des Perény(i)

1402 Conflit avec le curé de la paroisse Sainte-Élisabeth à propos de la pastorale et du casuel

1489 Mention d'un établissement féminin du tiers ordre (?) (domus monialium), probablement rattaché à ce couvent

1531 Départ temporaire des frères suite à la propagation de la Réforme ; le recrutement se limite alors aux frères hongrois

1556 Les frères quittent définitivement le couvent suite à un incendie.

Couvent franciscain Sainte-Élisabeth de Győr

v. 1235 (?) Fondation du couvent franciscain de Győr, l'un des plus anciens (sinon le plus ancien) du royaume de Hongrie, par l'évêque de Győr (?), avec le soutien du roi Béla IV

1288 Ce couvent est le centre d'une custodie

1360 Reconstruction partielle du couvent

1448 L'enquête demandée par le légat pontifical à l'archevêque d'Esztergom n'aboutit pas au transfert du couvent à l'Observance

1455 Jean de Hunyad réunit l'assemblée du royaume dans ce couvent

1490 La demande du roi Mathias Corvin de transférer ce couvent à l'Observance, de même que pour d'autres couvents, reste sans suite

1594 Dispersion des frères et destruction du couvent par les Ottomans, après le siège de la ville

Couvent franciscain Sainte-Marie d'Eger

1239 (?) Fondation du couvent d'Eger par l'évêque de la ville, Kilit, selon la tradition rapportée au XVIe siècle

1300 L'église de ce couvent est mentionnée comme lieu de pèlerinage (en l'occurrence, judiciaire)

1489-1490 Le roi Mathias Corvin s'étant plaint du relâchement de la discipline dans ce couvent, le pape ordonna aux frères de s'amender en mars 1490

1552 Au moment du siège d'Eger, occupation du couvent par les Ottomans, qui y entreposaient leurs canons, puis destruction du couvent et de l'église.

Le site du couvent a été réutilisé ensuite par les Servites.

Couvent franciscain Sainte-Trinité de Gdańsk

1419-1420 Fondation du couvent par les habitants de la ville, confirmée en 1422 par le grand-maître de l'Ordre teutonique

1431 Accroissement de la dotation initiale

1481-v.1520 Construction de l'église Sainte-Trinité, qui prend la suite de l'ancienne église, dédiée à la Cène

1491 Réforme martinienne

1525-1526 Pillages et destructions au moment de la diffusion de la Réforme

1555 Abandon du couvent par les frères, qui le remettent à la municipalité