Hongrie

Pays actuel

Affichage de 1 à 20 sur 53 notices
Couvent Résumé
Couvent franciscain de la Visitation de Gyöngyös (1)

1332-1370 Fondation de ce couvent, dédié à la Vierge de la Visitation, par un membre de la famille Szécsény, peut-être le voïvode de Transylvanie Thomas de Szécsény

1467 Transfert à l'Observance, à la demande de Jean Ország de Gút, nouveau seigneur du lieu depuis 1455

Couvent franciscain de Szeged

av. 1316 ou 1334 (selon l'inventaire franciscain) Fondation (par les habitants ou le seigneur du lieu ?) du couvent franciscain de Szeged - de vocable inconnu (Sainte-Élisabeth ou Trinité) -, à un emplacement non identifié (dans le castrum selon les uns, ou dans le quartier de Palánk, selon les autres, dont János Karácsonyi) ; initialement rattaché à la custodie de Székesfehérvár puis à celle de Bač / Bács

1444 Projet de transfert du couvent à l'Observance, avorté

v. 1495-1500 Fondation d'un second couvent franciscain à Szeged, observant, dont les Conventuels contestent la légalité

1526 Après de violents combats contre les Ottomans, incendie de l'église où s'étaient réfugiés les habitants, capturés le 29 septembre

1542 Fermeture officielle du couvent

Couvent franciscain obs. d'Abaújszántó

av. 1480 Fondation du couvent par la famille Szapolya

1481, 1485 Le chapitre vicarial se tient dans ce couvent

après 1530 Rapides progrès du protestantisme dans les environs

1542 Expulsion des frères par les habitants, qui s'emparent des objets de culte

Couvent franciscain obs. d'Ozora

1418 Fondation de ce couvent par Filippo Scolari, alias Pipon d'Ozora, avec l'autorisation du pape Martin V

1438 À la mort du fondateur, le patronage de ce couvent passe à Laurent de Hédervár

1462 Réunion du chapitre vicarial dans ce couvent

v.1500 Ce couvent devient le siège d'une custodie de la province de Hongrie

1535-1541 Mention d'une communauté de tertiaires rattachée à ce couvent

1543 Fermeture du couvent devant l'avance des troupes ottomanes, qui assiègent Székesfehérvár et transfert des objets liturgiques dans un autre couvent placé sous le patronage du même seigneur, Valentin Török d'Enying

Couvent franciscain obs. de (Zala)Szentgrót

1492-1516 Fondation du couvent, à partir d'une église remontant au XIIIe siècle, par la famille noble des Szentgrót(i), ou de Hagymás, ou de Bér

1516 Première mention écrite du couvent dans les listes internes de la vicairie de Hongrie, parmi ceux de la custodie d'Uzsaszentlélek

1532 Incendie du couvent par les Ottomans, suivi d'une restauration

1537 Le couvent est encore mentionné dans les listes internes (nomination d'un gardien en chapitre)

1542 Le patron du couvent, Christophe de Hagymás, seigneur du lieu, devenu protestant, fait pression sur les frères pour obtenir leur départ et s'empare des objets de culte

Couvent franciscain obs. de Csákány

1507-1509 Fondation du couvent par un membre du lignage Allya de Korokna

1532 Attaque ottomane, avec pillage, massacre de deux frères et incendie

1533 Le chapitre provincial décide de fermer ce couvent

1537 Première restauration du couvent mais les bâtiments sont en mauvais état en 1542

1544-1546 Rattaché à la custodie d'Uzsaszentlélek mais finalement abandonné, le couvent est transformé en forteresse en lui ajoutant des contreforts

Couvent franciscain obs. de Gerla

1531 Étienne Ábránfi, ispan de Békés, décide de transférer les murs de l'abbaye (bénédictine ?) de Gerla, située sur une île à la périphérie du village, mentionnée dès 1259 et désaffectée, aux Franciscains de l'Observance

1537 Alors que le couvent abritait 13 frères en 1535, le chapitre provincial décide de le fermer (et de le remettre à l'évêque et aux patrons) - peut-être parce que les héritiers du fondateur (mort en 1536) ne font pas les efforts nécessaires pour financer l'achèvement des travaux de restauration

Couvent franciscain obs. de Hedrehely

1490-1504 Fondation du couvent par la famille noble de Zopa, mentionné pour la première fois par écrit en 1504

1516 Les inventaires internes mentionnent ce couvent parmi ceux de la custodie d'Ozora

1532 Quatre frères sont tués par les Ottomans en route vers Vienne

1544 Le couvent est rattaché à la custodie d'Uzsaszentlélek, et non plus à celle d'Ozora

1546 Abandon du couvent face aux pressions de l'occupant ottoman, même si ses murs existent toujours en 1554

Couvent franciscain obs. de Kőröshegy

v. 1495-1500 Fondation du couvent par les membres de la famille des Bátor / Báthory

1533 Incendie de la toiture du couvent pendant l'attaque menée par le capitaine Louis Pekri contre les Bátor

1537 Aucun gardien n'est nommé dans ce couvent

1542 La zone de quête de ce couvent est attrigbuée aux frères du couvent d'Egervár

Couvent franciscain obs. de la Visitation de Gyöngyös (2)

v.1467-1475 Fondation du couvent à partir d'un ancien couvent franciscain remontant au XIVe siècle (voir 1), placé sous le vocable de la Vierge de la Visitation, qui a été restauré dans les années 1460 (jusqu'en 1475) et transféré à l'Observance à la demande de Jean Ország de Gút

1475-1485 Fondation d'une communauté de tertiaires autour de la chapelle de la Trinité par Dorothée Bánfi, veuve du baron Jean de Rozgony ; elle fonctionne jusqu'en 1541

1526 Incendie de la toiture au cours d'une offensive ottomane

1535 Ce couvent accueille pour la première fois un chapitre provincial (puis en 1581)

1538-1539 Graves accusations contre les frères de ce couvent et les soeurs tertiaires, publiquement démenties par la municipalité

1541 Occupation de la ville par les Ottomans (jusqu'en 1686), qui entraîne la fermeture de la communauté de tertiaires ; le couvent masculin obtient une lettre de protection du sultan Souleiman Ier, en tant qu'anciens sujets du roi Jean de Szapolya, puis des différents pachas de Buda ; c'est l'un des rares couvents de la province franciscaine observante de Hongrie à avoir survécu à l'occupation ottomane (avec ceux de Szeged et de Szakolca) et sa bibliothèque connut même un vif essor à cette période

1786 Dissolution sur ordre de l'empereur Joseph II

Couvent franciscain obs. de Lesenceistvánd-Uzsa

1442 (17 décembre) Les nobles des environs obtiennent du prieur général des Ermites de saint Paul son accord pour le transfert aux Franciscains oservants de l'ancien prieuré d'Uzsa, fondé entre 1320 et 1333 sous le vocable du Saint-Esprit sur une colline à l'écart du hameau d'Uzsa

v. 1455-1460 Fondation effective du couvent, encore vide en 1455 mais siège de custodie en 1465

1532 Les objets liturgiques sont transférés par précaution dans la forteresse de Tátika, et finalement dérobés par les soldats pendant l'attaque de celle-ci en 1538

1547 Fermeture du couvent après son attaque par une bande armée, qui s'accompagne du meurtre d'un frère et de la mise à sac du couvent

1565 Dernière mention de la custodie d'Uzsaszentlélek

Couvent franciscain obs. de Paks

v. 1460 Fondation de ce couvent par la famille Rátót de Paks (Paksy)

1491, 1507 Le chapitre provincial se réunit dans ce couvent

1526 Destruction du couvent peu après la prise de Mohács par les Ottomans, au cours de leur marche sur Buda

1537 Le chapitre autorise les patrons (Paksy) à transférer le couvent à d'autres religieux, contrairement à leur demande d'y voir revenir les frères

Couvent franciscain obs. de Pula / Tálad

av. 1480 Fondation du couvent à partir d'un ancien prieuré d'Ermites de saint Paul (dédié à sainte Élisabeth) par la famille Rátót de Gyulafi

1516 Mention du couvent parmi ceux de la custodie d'Uzsaszentlélek

1543 Après la chute de Székesfehérvár, les frères mettent les objets liturgiques en lieu sûr

1552 Les frères quittent le couvent après la prise de Veszprém par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Sajóvámos ou Vámos

1448-1453 Fondation du couvent par la famille Bebek, vraisemblablement Paul, fils du voïvode de Transylvanie Émeric (mort en 1448)

1492 Le couvent est mentionné parmi ceux de la custodie de Sárospatak, puis celle de Szécsény (1509, 1516), puis à nouveau Sárospatak (1537), et enfin Esztergom (1546)

1556 Expulsion des frères par les hommes de main de Georges Bebek, le patron, devenu protestant

Couvent franciscain obs. de Sellye

1480-1485 (?) Fondation du couvent par Urbain de Nagylucse, alors grand trésorier royal (puis évêque d'Eger), et Pierre de Várad, archevêque de Kalocsa, les nouveaux seigneurs de la localité depuis 1480

1516 Première mention du couvent dans les listes internes, parmi les couvents de la custodie d'Ozora

1532 Massacre de tous les frères (9) par les soldats ottomans marchant sur Vienne

1533 Claire de Szerecsen demande l'envoi de 4 frères pour repeupler le couvent mais rien n'indique qu'elle a obtenu satisfaction

Couvent franciscain obs. de Tata

v.1430 (?) Fondation du couvent, peut-être après le séjour de Jacques de la Marche au château royal de Tata et à la demande du roi Sigismond de Luxembourg

1462 Première mention écrite du couvent

1516 Le couvent est mentionné parmi ceux de la custodie d'Esztergom

1543 Abandon du couvent suite à la prise de la localité par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Várpalota

v. 1440 Fondation du couvent par Nicolas d'Újlak

1456 Le chapitre vicarial se tient dans ce couvent

1521-1522 : Paul de Tomor, chef de guerre et futur archevêque de Kalocsa, prend l'habit dans ce couvent

1526, 1533 : massacre de 3 frères puis de 3 autres par les soldats ottomans

av. 1542 Abandon du couvent suite aux pressions du nouveau seigneur, de la famille Podmanicky, puis démolition

Couvent franciscain obs. de Zalatárnok

v. 1490-1504 Fondation du couvent par la famille Botka de Széplak

1504 La négligence du patron Jean Botka de Széplak, qui ne fournit pas aux frères de quoi terminer la construction du couvent, conduit le vicaire de Hongrie à demander au pape l'autorisation de fermer ce couvent - autorisation obtenue le 19 décembre mais non suivie d'effet

1516 Mention du couvent dans les listes internes, parmi les établissements de la custodie d'Uzsaszentlélek

1537 Remise des objets liturgiques à la fille du patronus, Véronique Osthfy, et départ des frères, pour une raison inconnue

1561-1565 Tentative de retour des frères, éphémère

Couvent franciscain obs. Saint-Ladislas de Pápa

av. 1448 Fondation du couvent Saint-Ladislas (parfois appelé Sainte-Marie) par la famille des Gara, peut-être à partir d'une chapelle dédiée à saint Ladislas

v. 1480-1490 Projet de transfert des frères dans des bâtiments plus vastes ou plus adaptés, qui semble échouer (?)

1512 Mention d'une confrérie de flagellants rattachée à ce couvent et présentée comme ancienne par le chroniqueur de l'Ordre

1535 Création d'un studium dans ce couvent

1541 Le patronus, Jean Török d'Enying, puis son frère François, passent au calvinisme et ne soutiennent plus le couvent

1543 Transfert dans ce couvent des objets liturgiques du couvent d'Ozora

1550-1551 Le roi Ferdinand Ier apporte une aide financière au couvent

1556 Graves dégâts causés par les soldats du patron, qui détruisent la toiture, que les frères n'ont pas les moyens de reconstruire

1560 Fermeture définitive du couvent

Couvent franciscain obs. Sainte-Marie de Sárospatak (2)

1448 (25 juin) Le légat Jean Carvajal donne l'ordre aux frères du couvent Sainte-Marie de quitter leur couvent pour laisser la place aux Observants à la demande de la famille Páloc

1471 Le chapitre vicarial se tient dans ce couvent

1487-1493 Première mention de la communauté de tertiaires rattachée à ce couvent, fondée par Dorothée de Rozgony

1492 Le pape Alexandre VI confirme l'affiliation de ce couvent à l'Observance ; première mention de la custodie de Sárospatak

1526 Les Perény deviennent les patrons du couvent

1537 Le patron transfère les Clarisses dans la maison des tertiaires, transformée ensuite en école en 1548

v. 1537, 1541-1542 Pillage du couvent par les hommes du patron, Pierre de Perény, protestant

1546 Dernière nomination d'un gardien dans ce couvent mais suppression de la custodie de Sárospatak

1546-1548 Fermeture du couvent suite aux pressions des habitants protestants

après 1548 Le patron, Gábor Perényi, fait démolir le couvent

1556 Les Clarisses quittent la ville en 1556 et s'installent à Nagyszombat

Pages