Croatie

Pays actuel

Affichage de 1 à 19 sur 19 notices
Couvent Résumé
Couvent franciscain obs. de Orahovica / Poljánc

av. 1492 Fondation du couvent en un lieu inconnu situé entre Orahovica et Voćin

1536 Fermeture du couvent face à l'avance ottomane, après la chute de Đakovo / Diakóvár

Couvent franciscain obs. de Petrijevci / Petróc

av. 1480 Fondation du couvent, lieu habituel de résidence du custode de Slavonie dès 1480, à un emplacement qui reste inconnu, de même que l'identité du fondateur

1529 Un frère est tué par les Ottomans

1531 La communauté de tertiaires qui accueille les tertiaires de Moslavina / Monoszlóváralja

1532 Les Ottomans, dans leur retraite, mettent le feu au couvent

1541 Après la chute de Našice / Nekcse, prise par les Ottomans, fermeture du couvent et transfert des objets liturgiques à Remetinec / Remetinc

Couvent franciscain obs. de Remetinec / Remetinc

v.1460-1480 Fondation du couvent par Balthazar de Batthyán, peut-être à partir d'un ancien prieuré des Ermites de saint Paul construit au début du XVe siècle (hypothèse de János Karácsonyi fondée sur le nom de la localité - qui rappelle remete, "ermite" - mais sans preuves)

1516 Première mention écrite du couvent, parmi ceux de la custodie de Slavonie

1529 Deux frères de ce couvent sont tués par les Ottomans pendant leur tournée de quête

1537 C'est dans ce couvent que sont transférés les objets liturgiques des couvents de Slavonie menacés ou détruits par les Ottomans, objets dont s'empare Christophe de Batthyán v. 1550

1544 À la disparition de la custodie de Slavonie, le couvent est rattaché à celle d'Uzsaszentlélek

1565 Fermeture du couvent face aux incursions répétées des Ottomans

Couvent franciscain obs. de Rokovci (?) / Harapk

avant 1433 Fondation de ce couvent par les membres de la famille baronnale des Botos

1433 Mention de ce couvent dans une bulle du pape Eugène IV énumérant les couvents des Franciscains observants situés aux frontières de la Hongrie

v. 1475 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Slavonski Kobaš / Kobás

1500-1503 Couvent fondé sur la rive gauche de la Save par les frères venus de Bosnie pour accueillir les religieux menacés par les Ottomans

1536 Abandon du couvent puis destruction par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Đakovo / Diakóvár

1347-1355 Fondation du couvent par les Franciscains de la vicairie de Bosnie (c'est le plus ancien couvent de la future vicairie de Hongrie), autorisée par le pape Clément VI le 21 mars 1347 en même temps que celui de Ston / Stano, avec pour fonction de servir de lieu de refuge aux Franciscains de Bosnie ; initialement rattaché à la custodie d'Usora (d'après l'inventaire de 1384-1385)

1355 Pérégrin de Saxe, premier vicaire de Bosnie (1339), aurait été enseveli dans l'église du couvent selon la tradition de l'Ordre

1420 Le chapitre de la vicairie de Bosnie se tient dans ce couvent, alors déjà centre de la custodie du même nom, et élit Blaise de Szalkó, chroniqueur de l'Ordre, comme vicaire

1448 Rattachement à la custodie de Slavonie, à l'intérieur de la nouvelle vicairie franciscaine observante de Hongrie

1536 Expulsion des frères et occupation des locaux par les troupes ottomanes après la prise de la ville, qui explique que le couvent n'apparaisse plus dans l'inventaire interne de 1537

Couvent franciscain obs. St-Esprit de Šarengrad / Atya

1404-1405 Fondation du couvent Saint-Esprit (ou Sts-Pierre-et-Paul) de Šarengrad par le ban de Mačva Jean de Marót (Maróthy, Morovics), qui avait reçu depuis peu (entre 1398 et 1404) cette localité du roi Sigismond de Luxembourg et appréciait les Franciscains observants

1415 Octroi par Jean XXIII d'indulgences pour ce couvent à la demande du fondateur, qui s'était rendu dans ce but au concile de Constance en 1414

1495, 1499, 1511 Le couvent accueille à trois reprises le chapitre vicarial de Hongrie, dont celui qui rédige les fameuses "Constitutions d'Atya" (1499) sous la direction d'Oswald de Laskó, alors vicaire de Hongrie

1526 Fermeture puis destruction partielle du couvent pendant les guerres ottomanes

Couvent franciscain obs. St-François de Lipovac / Alsán

1374 Fondation effective du couvent Saint-François par l'évêque de Pécs Valentin d'Alsán, dans un village qui reste difficile à localiser (autour de Posavcki Podgajci, ou Varoš, Lipovac ou encore Lučica ?) ; il appartient à la vicairie de Bosnie

1385 Fin des travaux de construction de l'église et du couvent, qui est mentionné comme appartenant à la custodie de Mačva

1448 Jusqu'à la création de la vicairie de Hongrie en 1448, ce couvent sert de refuge aux Franciscains observants de la vicairie de Bosnie et de Mačva en cas d'attaque ; il est rattaché initialement à la custodie de Đakovo, puis (selon l'inventaire interne de 1516) à la custodie d'Ilok

1526 L'avance ottomane contraint les frères à quitter le couvent, détruit peu après ; il ne figure pas dans la liste interne de 1531.

Couvent franciscain obs. St-Ladislas de Daruvar-Podborje / Szentlászló

av. 1460 Fondation du couvent par les membres du lignage de Nelepec, qui lui donnent le vocable de Saint-Ladislas

1536-1537 Fermeture du couvent suite à l'occupation ottomane

Couvent franciscain obs. Ste-Marie d'Ilok / Újlak (2)

1451 Le pape Nicolas V autorise le transfert du couvent à l'Observance à la demande (reçue et approuvée le 9 mai) de Nicolas d'Újlak, seigneur du lieu et patron (descendant du fondateur du couvent au XIIIe siècle - voir notice 1), après enquête confiée à l'archevêque d'Esztergom, qui tranche en faveur du transfert (21 décembre) ; les biens du couvent sont affectés à l'hôpital Toussaints-et-Saint-Nicolas

1455 Ouverture effective du couvent observant, peut-être à l'instigation de Jean de Capistran, après plusieurs années d'attente

1456 Séjour de Jean de Capistran en juillet puis après la victoire de Belgrade, jusqu'à sa mort le 23 octobre ; il est enterré dans la chapelle Sainte-Catherine, qui attire des pèlerins

1468 Agrandissement de l'église et travaux dans le couvent

1526 Transfert de la tombe de Capistran à Vinogradov (été) puis départ des frères à l'approche des Ottomans, qui détruisent le couvent

Couvent franciscain obs. Ste-Marie de Moslavina / Monoszlóváralja

1460 Fondation du couvent Sainte-Marie par Georges Csupor de Monoszló en contrebas de la forteresse de Moslavina

1489 Le fils (?) du fondateur, Étienne Csupor, obtient des indulgences en faveur des visiteurs de la chapelle qu'il vient de fonder dans l'église de ce couvent

1492 Important legs testamentaire du neveu du fondateur, Étienne Csupor, en faveur du couvent

1531 Première mention d'une communauté de tertiaires rattachée à ce couvent, au moment où elles sont transférées à Koprivnica / Petróc et intégrées aux Clarisses du lieu, par décision du chapitre provincial

1537 Dernière nomination d'un gardien par le chapitre provincial dans ce couvent

v. 1540-1544 Abandon du couvent face à l'avance ottomane, juste avant que les Ottomans ne s'emparent de la forteresse en 1544

Couvent franciscain obs. Ste-Marie de Voćin / Atyina

v.1490-1496 Fondation du couvent, dédié à la Vierge Marie, par Catherine d'Újlak, veuve de Jean (ou Ivan) de Korbava, qui avait reçu la localité du roi Mathias après l'extinction du lignage des Gara en 1479, et sa sœur Euphrosyne, veuve de Job de Gara ; les travaux de construction bénéficient du soutien du roi Wladislas II et de celui de Jean Corvin

1535 La communauté de tertiaires (béguines) rattachée à ce couvent, mentionnée pour la première fois mais probablement plus ancienne, se voit attribuer un confesseur

1535-1537 Abandon du couvent après la prise de Požega par les Ottomans

Couvent franciscain obs. Ste-Marie-Madeleine d'Ivanić

1508 Fondation de ce couvent à partir d'un ancien monastère de moniales cisterciennes dédié à sainte Marie-Madeleine par l'évêque de Zagreb Luc Baratin de Szeged, seigneur du lieu ; mentionné en 1516 comme appartenant à la custodie de Slavonie

1537 Dernière mention puis abandon du couvent face à l'avance ottomane, finalement transformé en fort

Couvent franciscain Saint-Étienne de Kloštar Podravski / Gorbonak

1292 Fondation du couvent par le seigneur de la forteresse, Bél, du lignage de Herény (selon la tradition de l'ordre, écrite en 1544 par le provincial Jean Terebezdi) ; la forteresse et la localité avoisinante prennent ensuite son nom (Kloštar = couvent, cloître)

1295 Première mention écrite du couvent, qui abrite alors le chapitre provincial ; le vocable à saint Étienne protomartyr est rapporté par un testament de 1504

1552 Après l'incendie de la forteresse de Kloštar par les Ottomans, les frères abandonnent le couvent.

Localisation exacte inconnue.

Couvent franciscain Saint-François de Zagreb

v.1235 Fondation du couvent par l'évêque de Zagreb Étienne, du clan Hahót, non pas dans la partie de la ville sous juridiction royale fondée en 1242 (Grič ou Gradec, en latin civitas montis Grecensis), mais dans la ville capitulaire (Kaptol), au nord de la cathédrale

1427 Conflit avec le curé de la ville royale (église Saint-Marc) à propos de la quarte funéraire

1529 Incendie ravageant une grande partie de la ville capitulaire, notamment le couvent franciscain

1574 Conflit avec l'évêque de Zagreb, qui accuse les frères d'errance et de négligence

1595 Le couvent est transformé en séminaire avant d'être rétrocédé aux Franciscains (marianistes) vers 1610

1786 Fermeture du couvent

Couvent franciscain Sainte-Marie d'Ilok / Újlak (1)

av. 1300 Fondation du couvent franciscain d'Ilok par le seigneur du lieu, identifié par la tradition comme étant Ugrin, fils de Posa d'Ilok / Újlak, du clan des Csák

1343 Plaintes des Ermites augustiniens de la ville à l'encontre des Franciscains pour non-respect de la distance devant séparer leur couvent de toute nouvelle église, couvent, ou oratoire

1364 La localité et le couvent changent de seigneur et de patron

1451 Ordre de transfert du couvent à l'Observance, donné par le pape Nicolas V (5 mai) après enquête confiée à l'archevêque d'Esztergom (22 décembre) à la demande du seigneur du lieu, le voïvode Nicolas d'Ilok / Újlak, après avoir constaté les "scandales" et la "vie dissolue" des frères qui l'occupent

Couvent franciscain Sainte-Marie de Koprivnica / Kapronca

1292 Fondation du couvent par le ban de Slavonie Henri (III) de Kőszeg

1341 Ce couvent accueille le chapitre de la province franciscaine de Hongrie

1552 Abandon du couvent suite à l'occupation ottomane, avant un retour éphémère des Frères mineurs en 1607.

Couvent franciscain Sainte-Marie de Virovitica / Verőce

v. 1250 Fondation du couvent par l'épouse du roi Béla IV, Marie Laskaris, dans cette bourgade qui formait le centre d'un domaine appartenant à la reine

1508 (1518 selon J. Karácsonyi) Les biens du couvent sont mis en vente au nom de la pauvreté imposée par la règle franciscaine

1533 Première mention de la communauté de tertiaires (béguinage) affiliée à ce couvent

1552 Destruction de l'église et du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain St-Jean-Baptiste de Varaždin / Varasd

fin du XIIIe s. (?) Fondation du couvent, probablement par le roi de Hongrie Béla IV

1510-1526 Le capitaine de la forteresse, Georges de Brandebourg, luthérien, confisque les biens du couvent (récupérés seulement après 1584)

1630-1650 env. Reconstruction du couvent et de l'église Saint-Jean-Baptiste

1786 Fermeture du couvent