Szeged

Localité actuelle

Affichage de 1 à 2 sur 2 notices
Couvent Résumé
Couvent franciscain de Szeged

av. 1316 ou 1334 (selon l'inventaire franciscain) Fondation (par les habitants ou le seigneur du lieu ?) du couvent franciscain de Szeged - de vocable inconnu (Sainte-Élisabeth ou Trinité) -, à un emplacement non identifié (dans le castrum selon les uns, ou dans le quartier de Palánk, selon les autres, dont János Karácsonyi) ; initialement rattaché à la custodie de Székesfehérvár puis à celle de Bač / Bács

1444 Projet de transfert du couvent à l'Observance, avorté

v. 1495-1500 Fondation d'un second couvent franciscain à Szeged, observant, dont les Conventuels contestent la légalité

1526 Après de violents combats contre les Ottomans, incendie de l'église où s'étaient réfugiés les habitants, capturés le 29 septembre

1542 Fermeture officielle du couvent

Couvent franciscain obs. Ste-Marie-de-Neige de Szeged

v. 1480-1494 Fondation du couvent dans la ville basse, dans le quartier de Palánk, loin du vieux centre et de l'autre couvent franciscain, à partir d'un hôpital désaffecté dédié à saint Pierre (peut-être des Templiers), par les habitants avec l'aide du roi Mathias Ier

1495-1497 Long conflit avec les conventuels, qui contestent la légalité de la fondation, reconnue en 1495, 1497 puis 1502 mais à certaines conditions

1502 Un testament appelle les frères de ce couvent zoccolanti (en "sandales")

1503 Travaux de construction alors achevés, d'après une inscription dans l'église

1552 Massacre de 3 frères au cours de la reprise de la ville par les Ottomans ; les autres s'enfuient

1556 Retour des frères, avec l'autorisation du pouvoir ottoman

C'est l'un des rares couvents à avoir fonctionné presque sans interruption pendant et après la période ottomane.