Couvent franciscain St-Antoine-de-Padoue de Szombathely

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) : CHARBONNEL Marie
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 197
Coordonnées (lon,lat) : 16.6129542,47.2319554
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Sceau

Sceau représentant saint Antoine de Padoue (1516)

< MNL DL 47178

Résumé

v. 1360 Couvent fondé, selon la tradition, par l'évêque de Győr et seigneur de la ville Coloman ; il était dédié à saint Antoine de Padoue

1527-1550 Fermeture du couvent suite à l'hostilité des nouveaux seigneurs (Paul et Pierre Bakyth puis François Révay).

Rénovation de l'église et du couvent en 1634 (placés alors sous le vocable de sainte Élisabeth de Hongrie).

Localité

Localité actuelle : Szombathely
Localité en allemand : Steinamanger
Localité en hongrois : Szombathely
Localité en latin médiéval : Savaria, Sabaria
Type de localité : Cité épiscopale
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Győr
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Date de fondation : 1360
Début date de fermeture : 1526
Fin date de fermeture : 1557

Date exacte de fondation inconnue.

En 1557, des biens du couvent sont redistribués par l'évêque de Győr.

Fondateur

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 284-285

KÓSA Eugenius, Antiquarii provinciae sanctae Mariae in Hungaria ordinis Minorum a.p.n. Francisci strictioris observantiae collectanea 1206-1774 [inédit], p. 495

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 66

Sources

Sources manuscrites :

Magyar Nemzeti Levéltár, Országos Levéltár (Budapest)

  • DF 203757 (= fondation de messes de Denis de Bőd authentifiée par la municipalité de Sopron, 6 janvier 1467)
  • DL 47178 et 47179 (= quittance ou convention de rachat de la terre reçue d'une donatrice, 17 décembre 1516, en deux exemplaires presque identiques)

Sources imprimées :

HÁZI Jenő (éd.), Sopron szabad királyi város története, I/1-7, II/1-6, Sopron, 1921-1943, I/5 n°308 (= fondation de messes par Denis de Bőd enregistrée par la municipalité de Sopron, 6 janvier 1467)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Terre de labour
Nom : terre près d'Újfalu
Première mention : 1516
Provenance : Donation
Valeur monétaire : non précisée dans le document de rachat de cette terre
Evolution :

Le couvent avait reçu par testament de la femme de Michel Mesterházy nommée Élisabeth, fille de Martin Zewke de Sabaria, une terre de labour de 8 arpents (octo jugera terrarum arabilium) près de Újfalu, qu'elle avait léguée au couvent pro refrigerio anime sue,

Cette terre fut aussitôt rachetée par le frère de la testatrice, noble Coloman de Beycz, pour une somme non précisée dans la quittance en deux exemplaires établie par le gardien Denis le 17 décembre 1516.

Il est possible que la décision de mettre en vente cette terre montre la volonté du supérieur du couvent, qui se nomme de Observantia, exprime l'opinion d'une incompatibilité avec la pauvreté radicale (interprétation de János Karácsonyi, I, p. 284).

< MNL DL 47178-47179

Type de bien : Pré
Nom : Nagyszapu
Première mention : 1557
Possession :

En 1557, l'évêque de Győr Paul Gregorianczy donne à son frère Ambroise un pré nommé Nagyszapu, près de Sorokpatak, qui appartenait au couvent (détruit à cette date) de Szombathely... en lui donnant pour condition de distribuer 1 florin par an sur ses revenus aux pauvres [donc maintien d'une idée de pauvreté...].

< KARÁCSONYI I, p. 285, à partir de KÓSA, p. 495

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Nef - Choeur - Plan Ornementation Obs.
Vers 1380
Photo Compl.

Source

nef à un seul vaisseau fermée par un choeur polygonal ; clocher à la jonction de la nef et du choeur

dimensions : 40,6 x 13,2 m

Photo Compl.

© M. Charbonnel

Armoire liturgique travaillée en pierre au sud du choeur, vers 1350.

© M. Charbonnel

Représentation de sainte Élisabeth de Hongrie (?) à côté de l'armoire liturgique, vers 1350.

  • Travaux vers 1467 :

le document attestant le 6 janvier 1467 la fondation de messes par Denis de Bőd (voir Dons) comporte au verso l'indication suivante :

quinquaginta florenis pertinens ad Sabariensem conventum ad edificacionem claustri.

< MNL DF 203757

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Détail
1516 Élisabeth, épouse de Michel Mesterházy Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 8 arpents de terre de labour

D'après la quittance établie le 17 décembre 1516 en deux exemplaires (voir Biens fonciers), le couvent avait reçu par testament de la femme de Michel Mesterházy nommée Élisabeth, fille de Martin Zewke de Sabaria, une terre de labour de 8 arpents (octo jugera terrarum arabilium) près de Ujfalu, qu'elle avait léguée au couvent pro refrigerio anime sue ; aucune somme d'argent n'est mentionnée.

< MNL DL 47178-47179

Autres dons

Date Donateur Sociographie Service Dons
1467 Denis de Bőd Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Services pro anima

Le 6 janvier 1467, le conseil de ville de Sopron atteste, à la demande de l'intéressé et en présence du gardien du couvent de Szombathely (Mathieu) suite à leurs déclarations orales, que Denis de Bőd (nobilis vir Dyonisius de Bwd) a effectué une fondation de messes au couvent de Szombathely liée à un capital de 50 florins d'or pour le salut de son âme et celui de ses ancêtres (ipse in sue et omnium predecessorum suorum animarum salutem), dans les termes suivants :

  • lui et ses héritiers verseront chaque année 5 florins au gardien et au couvent de Szombathely, à l'Épiphanie
  • en échange, les frères du couvent de Szombathely célèbreront chaque semaine 2 messes, l'une le lundi pour les défunts et l'autre le jeudi pour le Corpus Christi
  • en cas d'abandon du couvent de Szombathely (quod Deus avertat, affuturis temporibus desolari contingat), la fondation reviendra au couvent franciscain de Sopron

< HÁZI I/5, n°308 ; DF 203757

10 - Autres