Couvent franciscain Sainte-Trinité de Gdańsk

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 341
Coordonnées (lon,lat) : 18.647048,54.345849
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Hors les murs
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

1419-1420 Fondation du couvent par les habitants de la ville, confirmée en 1422 par le grand-maître de l'Ordre teutonique

1431 Accroissement de la dotation initiale

1481-v.1520 Construction de l'église Sainte-Trinité, qui prend la suite de l'ancienne église, dédiée à la Cène

1491 Réforme martinienne

1525-1526 Pillages et destructions au moment de la diffusion de la Réforme

1555 Abandon du couvent par les frères, qui le remettent à la municipalité

Localité

Localité actuelle : Gdańsk
Localité en allemand : Danzig
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Dantiscum, Dantis, Gedanum
Type de localité : Grande ville marchande
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s), Marin(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Prusse
Province mendiante en 1500 : Saxe
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Saxe
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Pologne 1454
État de l'Ordre teutonique 1454

Fondation

Début date de fondation : 1419
Fin date de fondation : 1420
Date de fermeture : 1555
Précisions :

Fondateur

Sociographie : Bourgeois urbain(s)

Couvent abritant 53 frères en 1487

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

ROTH Werner, Die Dominikaner und Franziskaner im Deutsch-Ordensland Preußen bis zum Jahre 1466, Königsberg, 1918, p. 48-61

SIMSON Paul, Geschichte der Stadt Danzig, Danzig, 1903

Aspects économiques

KUBICKI Rafał, « Podstawy ekonomiczne funkcjonowania mendykantów w państwie krzyżackim i Prusach Królewskich do połowy XVI w. », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 183-237

MOŻEJKO Beata, Rozrachunek z życiem doczesnym. Gdańskie testamenty mieszczańskie z XV i z początku XVI wieku, Gdańsk, 2010

Sources

Sources imprimées :

LEMMENS Leonhard (éd.), Urkundenbuch des altem sächsischen Franziskanerprovinz, t. II : Die Kustodie Preussen, Düsseldorf, 1913, n° 474, p. 121-122 [reg.] (= plainte de la municipalité au sujet des abus des frères de ce couvent en matière de quête)

SIMSON Paul (éd.), Geschichte der Stadt Danzig, Danzig, t. IV, 1918, n° 126, 131, 132

Sources manuscrites :

Archives d'État de Gdańsk [APGd],

  • ms 300, D/46, n°35 (= emprunt de 130 grzywnas par le custode de Prusse, 1520)
  • ms 300, D/46, n°48 (= contrat entre le couvent et un menuisier, 29 juin 1538)
  • ms 300, D/46, n°43 (= mentions du couvent dans plusieurs testaments)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Origine Commentaire
Michel Küchmeister von Sternberg, grand-maître de l'Ordre teutonique Dignitaire(s) de l'Ordre teutonique

Si le patronus confirma aux frères leur droit de quêter, il leur interdit d'acquérir d'autres biens que ceux cédés par la municipalité.

Paul von Rusdorf, grand-maître de l'Ordre teutonique Dignitaire(s) de l'Ordre teutonique
Privilèges Compléments
Autorisation de quêter

Le custode de Prusse, nommé Jan Żelisławski, intervint deux fois dans les affaires économiques du couvent :

  • en 1520, il emprunta 130 gryzwnas à son frère pour rembourser Jürgen Tyle, qui avait acheté une ferme à l'intention du couvent
  • en 1521, il demanda une lettre d'indulgence en faveur du couvent

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Terrain dans la ville
Première mention : 1420
Dernière mention : 1431
Provenance : Dotation initiale
Distance : 0 km
Position : terrain attenant au couvent
Evolution :

Agrandissements successifs du terrain, d'après les documents délivrés par la municipalité en 1422 et 1431

Première mention : 1520
Provenance : Achat
Distance : très proche du couvent
Précisions :

Ce terrain avait été acheté en 1520 pour le couvent par un laïc, Jürgen Tyle, qui fut remboursé après coup par le custode de Prusse (voir Décideurs).

Valeur monétaire : 130 grzywnas
Revenus fonciers : Loyer
Type de bien : Maison urbaine
Première mention : 1538
Provenance : Donation
Distance : 0 km
Position : maison accolée aux bâtiments conventuels, côté N du presbyterium
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

En vertu d'un contrat-donation signé en juin 1538, le menuisier Hans Grakaw construit cette maison, pour laquelle il s'engage à payer un cens de 16 grzywnas au couvent ; elle passera au couvent après sa mort.

Valeur monétaire : 16 grzywnas
Revenus fonciers : Loyer

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Type de bien : Quête
Date de mention : 1422, 1431, 1491
Observations :

L'exercice du droit de quête était strictement réglementé par la municipalité, avec l'accord des Teutoniques.

En 1491, la municipalité se plaignit d'abus commis par les frères dans la levée des quêtes.

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Etat Nef - Choeur - Plan Ornementation Equipements Phases Obs.
1422-1431

Église (puis chapelle) de la Cène, qui servait d'église aux Frères avant la construction de l'église Sainte-Trinité, dans le même complexe conventuel.

Compl.
  • dimensions : 30 m de long x 11 m de large x 23 m de haut
  • plan architectural : nef à un vaisseau et 5 travées
Obs. :

Stalles en bois du début du XVe siècle, transférées par la suite dans l'église de la Trinité, sur le même site (voir infra).

Agrandissement, Réfection

1481-1495 : agrandissement, réfection des voûtes, nouvelle couverture

vers 1500

Chapelle Sainte-Anne.

Très endommagée au XVIe siècle.

Photo Compl.

Source (vue ext.)

  • dimensions : 21 m de long x 10 m de large x 9 m de haut.
  • plan architectural : nef à un vaisseau et 5 travées
Photo Compl.

Large pignon ouvragé

1534-1539 : une porte de la chapelle est condamnée pour permettre la consolidation de l'enceinte urbaine

v. 1500-1514

Incendie en 1503 et dégats à la Réforme (1525).

L'église a été largement restaurée.

Photo Compl.

Source (vue nef centrale)

  • dimensions : 51 m de long x 29 m de large x 23 m de haut
  • plan architectural : nef à 3 vaisseaux et 6 travées

Source (pilier central)

Photo Compl.
  • 2 retables représentant la Sainte Trinité et saint François recevant les stigmates (photo) (v.1520-1530, un maître d'Augsbourg)
  • stalles venant de la première église
  • 5 blasons en bois, initialement dans le vaisseau méridional, de style gothique tardif (armoiries de : Pologne-Lituanie, Pologne, Lituanie, Prusse « royale , Gdańsk)

Liste des autres ornements :

  • ambon gothique tardif (1541, remanié)
  • tableau du Jugement Dernier (v.1500, école flamande)
  • grand crucifix (v.1500)

Bâtiments conventuels

Période Etat Compl. Equip. Obs.
1422-1431, bâtiments achevés v. 1450, agrandis (ailes Est et Sud) v.1481-1486

En 1487, achèvement d'un étage.

Dommages importants à l'époque de la diffusion de la Réforme, v. 1525.

Peu de vestiges.

Véritable complexe monastique comprenant, outre l'église principale et la chapelle Sainte-Anne :

  • des cellules pour 53 frères
  • un cloître avec jardin
  • une salle capitulaire voûtée
  • deux réfectoires
  • une cuisine
  • une bibliothèque
Livres

Une partie des livres des frères passa ensuite à la bibliothèque de la ville, qui fut érigée sur place, dans l'ancien enclos du couvent, en 1596.

9 - Economie du salut


Tombes

Date réalisation Emplacement Observations
1520 Église : nef et bas côtés

Une épitaphe de 1520 est toujours visible dans l'église Sainte-Trinité.

Des monnaies tardo-médiévales, principalement frappées par l'Ordre teutonique, ont été retrouvées dans la crypte - sans restes de tombes.

Testaments

Date Qualité Testateur Sociographie Legs Détail
1450 Pierre Schorn, bourgmestre d'Elbląg Patricien(s) 4 grzywnas

La somme léguée est la même que pour les Dominicains de la ville.

1468 Thewes Schomaker ceinture et récipient en argent pour en faire un calice
1492 Otton Angermünde 20 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

Il lègue 10 grivnas de plus aux Dominicains de la ville.

1502 Barthélemy Santbesch 20 grzywnas

La somme donnée aux Franciscains dépasse de beaucoup celle léguée aux Dominicains de la ville par ce testament daté du 18 octobre 1502.

1473 Marguerite (Margareth), épouse d'Arnd Beckers 3 grivnas

< MOŻEJKO, tableau II

1473 Detmers Reynecke 5 grivnas

< MOŻEJKO, tableau II

1467 Martin Cremon, bourgmestre de Gdańsk Patricien(s) 4 grzywnas
1470 Mathias Schonensee 2 grzywnas
1474 Jan Schulte Artisan(s) 1 gulden rhénan
1500 Anne Otten 10 grzywnas

22 janvier 1500

1500 Cleysz Oloffson et son épouse Anne (Anna) 10 grivnas

C'est deux fois plus qu'aux Dominicains de la ville.

< MOŻEJKO, tableau III

1500 Dorothée Berckolz 8 + 5 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1500 André (Andree) Schulteyn 10 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1500 Anne, veuve d'Helwig 2 manteaux

< MOŻEJKO, tableau III

1471 ca Dorothée, épouse d'Henri Tegeler 2 tonneaux de bière
1501 Catherine Budding 10 grivnas

Même somme qu'aux Dominicains de la ville.

< MOŻEJKO, tableau III

1501 Matcz Elivynick 10 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1501 Jacob Pancocke 10 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1501 Jacob Lubbe 10 grivnas

Même somme qu'aux Dominicains de la ville.

< MOŻEJKO, tableau III

1503 Thomas Kruschitz 45 grivnas

C'est trois fois plus qu'aux Dominicains de la ville.

< MOŻEJKO, tableau III

Bilan

Plus d'une quinzaine de legs mentionnés en faveur de ce couvent, concentrés sur la fin du XVe siècle et sur le tout début du siècle suivant.

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1521 Légat

Le 21 mars 1521, le légat pontifical Zacharie Ferreri octroie, à la demande du custode de Prusse, des indulgences aux pèlerins qui se rendraient dans l'église des Franciscains.

Autres dons

Date Qualité Sociographie Service Dons
1420 ca Bourgeois urbain(s), Dignitaire(s) de l'Ordre teutonique Prières de recommandation

La dotation initiale du couvent et sa confirmation par la municipalité de Gdańsk était assortie de l'engagement des frères à prier pour le salut de l'âme des habitants.

La confirmation de cette dotation par le grand-maître des Teutoniques était assortie de la célébration par les frères d'une messe par an pour le salut de son âme.

Associations de laïcs

Association Observations
Association professionnelle

1495 : deux conventions sont signées avec deux associations de métier (potiers et meuniers ?), lesquelles fournissent aux frères des vêtements liturgiques.

Rayonnement social

Outre les métiers déjà mentionnés, des liens avec la chevalerie locale (1476) et la communauté paysanne de Zaroślak (1488) sont signalés par la documentation.

10 - Autres