Couvent franciscain Sainte-Marie de Vranov nad Topľou / Varannó

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 316
Coordonnées (lon,lat) : 21.68033,48.89217
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

av. 1413 Fondation du couvent par un membre du lignage des Rozgony, gratifié d'indulgences en décembre 1413

v. 1550 Fermeture du couvent après le passage au protestantisme du seigneur local

Localité

Localité actuelle : Vranov nad Topľou
Localité en allemand : Vronau an der Töpl, Fröhnel
Localité en hongrois : Varannó
Localité en latin médiéval : Varano, Warano
Type de localité : Bourgade
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Eger
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Slovaquie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Fin date de fondation : 1413
Date de fermeture : 1550
Précisions :

Fondateur

Fondateur :
Taille :

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 287-288

RUPP Jákab, Magyarország helyrajzi története, Pest, t. III, 1876, p.304

Sources

Sources imprimées :

MÁLYUSZ Elemér (éd.), Zsigmondkori oklevéltár, t. IV, p. 345 n°1423 [regeste] (= indulgences pontificales, 18 décembre 1413)

RADVÁNSZKY Béla, ZÁVODSZKY Levente (éd.), A Héderváry-család oklevéltára, Budapest, t. III, 1909, p. 364-366 n°390 (= testament de Catherine Héderváry, 12 mai 1519)

Sources manuscrites :

Magyar Nemzeti Levéltár, Országos Levéltár (Budapest)

  • DL 23428 (= attestation du custode franciscain d'Eger selon laquelle le couvent a reçu les 300 florins légués par Nicolas Kis, 1er août 1520)
  • DF 288720 (= indulgences pontificales, 18 décembre 1413)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Georges et Étienne de Rozgony Rozgony Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Ce sont les frères Georges et Étienne de Rozgony qui obtiennent des indulgences en faveur de l'église du couvent en 1413 (voir Indulgences).

Raynald de Rozgony Rozgony Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

En 1490, un membre de la famille Rozgony (Raynald ?) exempte de dîme une vigne appartenant à ce couvent (voir Biens fonciers).

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Vigne
Première mention : 1490
Précisions :

En 1490, le patron du couvent, un Rozgony (Étienne ?), exempta de dîme la vigne de ce couvent.

< KARÁCSONYI I, p. 288 ; RUPP, III, p.304 (sans citer des documents authentiques!)

Type de bien : Village
Nom : Sókút + Zamutó
Première mention : 1520
Possession :

Hypothèque

Distance : faible distance de la bourgade
Précisions :

Nicolas Kis d'Ujfalu avait prêté vers 1510 la somme de 400 florins à Étienne (VII) de Rozgony ; il avait reçu en gage les villages de Sókút et Zamutó, près de Vranov ; puis, sur son lit de mort, il céda 100 florins (sur ces 400) à Rozgony et léga les 300 florins restants aux frères, dans les conditions suivantes : tant qu'ils ne seraient pas payés, ils conserveraient les 2 villages.

En 1520, Étienne de Rozgony ayant remboursé et payé les 300 florins devant aller aux frères, le custode d'Eger, au nom du provincial de Hongrie, restitua les villages à celui-ci.

< MNL DL 23428

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat

Ruines. L'ensemble fut rattaché aux Paulins au XVIIe siècle.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Qualité Testateur Sociographie Legs Détail
1519 Catherine de Hédervár / Héderváry Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 1 robe

En 1519 (12 mai), Catherine de Hédervár (Katherina de Hederwara), épouse d'Étienne de Rozgony, légua par testament devant plusieurs clercs et laïcs à l'église du couvent sa longue robe brune de soie damassée pour en faire une chasuble, un manteau liturgique ou un parement d'autel :

Item habeo tunicam de kawioka brwnatici coloris, quam germanus meus, videlicet dominus Franciscus portavit; eandem lego ad claustrum beate virginis Marie fundatum in Warano, ut ex eadem, quod melius et necessarius videbitur, casulam aut pallam sive thobale ad magnum altare preparent et disponant.

Le préambule est très convenu et invoque davantage la recherche de paix entre ses proches que des mobiles proprement spirituels.

Elle fait des dons à d'autres établissements ecclésiastiques (notamment à une chapelle de l'Annonciation) et à des personnes laïques.

< RADVÁNSZKY-ZÁVODSZKY (éd.), I, p.564-566 n°390, ici p.365

1520 av. Nicolas Kis d'Újfalu 300 florins

Nicolas Kis d'Ujfalu (Ujfalusi) (Nicolaus Kÿs de Wÿfalw), noble du comitat de Zemplín / Zemplén, avait prêté vers 1510 la somme de 400 florins à Étienne (VII) de Rozgony. Puis, sur son lit de mort (iuxta testamentariam ultime voluntatis sue legationem), il céda 100 florins (sur ces 400) à Rozgony et les 300 florins restants aux frères, en précisant que tant qu'ils ne seraient pas payés, ils conserveraient les 2 villages cédés en gage (titulo pignoris) par Rozgony.

En 1520 (1er août), le custode d'Eger, au nom du provincial de Hongrie et en présence des magistrats de l'oppidum, attesta qu'Étienne de Rozgony avait remboursé et payé aux frères les 300 florins qui leur revenaient.

< MNL DL 23428

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1413 Pape

Le 18 décembre 1413, Georges et Étienne de Rozgony, descendants du fondateur du couvent et porte-glaives du ro de Hongrie, alors en déplacement en Italie avec Sigismond de Luxembourg, obtiennent du pape Jean XXIII 7 ans et 7 x 40 jours (!) d'indulgence pour les pieux et généreux visiteurs de l'église de ce couvent aux (15) grandes fêtes de l'année liturgique, pendant les dix années à venir.

< Zsigmondkori oklevéltár, IV, p. 345 n°1425 (reg.) ; MNL DF 288720

10 - Autres