Couvent franciscain Sainte-Marie de Satu Mare / Szatmár

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 253
Coordonnées (lon,lat) : 22.8738161,47.7953101
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant :

Carte

Sceau

Sceau mentionné dans la quittance de 1335 :

fratres pretacti sigillo sui conventus muniverunt.

< FEJÉR (éd.), VIII/4, p. 149 n°57

Résumé

av. 1285 (?) Fondation de ce couvent, mentionné parmi les couvents de la custodie d'Eger (1316/1334) puis dans celle d'Oradea Mare (1380), à un emplacement inconnu

1448 Suite aux accusations contre les frères (les mêmes qu'à Debrecen et Esztergom), un ordre de transfert à l'Observance est donné ; mais l'occupation de la ville par le despote Georges Branković empêche son application

1556 Destruction pendant la guerre civile opposant partisans et ennemis de Ferdinand Ier de Habsbourg, notamment pendant la reprise en force de la ville par les Báthory de Somlyó, ennemis de Ferdinand ; après quoi la ville passe sous la direction de Menyhért Balassa, luthérien, empêchant ainsi le retour des frères.

Localité

Localité actuelle : Satu Mare
Localité en allemand : Sathmar
Localité en hongrois : Szatmárnémeti, Szatmár
Localité en latin médiéval : Zathmar, Zotmar
Type de localité : Petite ville de marché
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Eger
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1280
Fin date de fondation : 1285
Date de fermeture : 1556
Précisions :

Fondateur

Fondateur :
Sociographie :
Taille :

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 265-269

KÓSA Eugenius, Antiquarii provinciae sanctae Mariae in Hungaria ordinis Minorum a.p.n. Francisci strictioris observantiae collectanea 1206-1774 [inédit], p. 223-226

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 60

Sources

Sources imprimées :

BOROVSZKY Samu (éd.), "A ferencziek történetéhez", Történelmi Tár 1895, p. 754 (= soutien au chapitre de 1349)

FEJÉR György (éd.), Codex diplomaticus Hungariae ecclesiasticus ac civilis, Buda, 1829-1844, t.VIII/4, p. 149 n°57 (= quittance délivrée par le couvent pour le versement de 12 marcs légués au couvent, 1335)

Sources manuscrites :

Magyar Nemzeti Levéltár, Országos Levéltár (Budapest)

  • DL 36393, p. 18, n°1 (= dépôt d'une somme d'argent, 1466)
  • Urbaria et Conscriptiones [UC] 101/49, p. 2-3 et 11 (= inventaire des biens du couvent par la municipalité de Satu Mare, après sa disparition, 20 avril 1566)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Báthory de Somlyó Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Seigneurs du lieu des années 1500 (environ, première mention en 1508) jusqu'en 1541.

< KARÁCSONYI I, p. 269-270

Szapolya / Zápolya Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Seigneurs du lieu après les Branković, dans les années 1460 (première mention en 1466).

< KARÁCSONYI I, p. 267

André Báthory d'Ecsed Báthory d'Ecsed Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

En 1546, le nouveau seigneur du lieu, André Báthory d'Ecsed, exempte de tous péages exigibles sur ses terres les frères du couvent.

< KARÁCSONYI I, p.269 (d'après Archives franciscaines de Bratislava, Lad 33 fol.2 n°2)

Georges Branković, despote de Serbie Branković Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

En 1448, c'est Georges Branković qui était seigneur de la ville. C'est cela qui explique la non application de l'ordre de transfert aux Observants de 1448.

< KARÁCSONYI I, p. 266-267

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Première mention : 1500
Dernière mention : 1566
Provenance : Donation
Evolution :

Un bienfaiteur avait légué au couvent une partie de moulin sur le Szamos (l'autre partie allant au curé de la ville et à 3 recteurs d'autel, dont le patron était la ville, donc chargée d'en percevoir les revenus) ; mais conflits avec la ville voisine, Németi (Satu Mare/Szatmár étant de l'autre côté du fleuve), le chemin le plus court pour se rendre à ce moulin passant par le territoire de cette ville (champs cultivés) ; les habitants de Németi, mécontents, coupent la route ; plainte devant le seigneur, Étienne Báthory de Somlyó, par l'entremise de plusieurs ecclésiastiques, dont le gardien du couvent de Satu Mare ; le seigneur prononce un arbitrage en 1508 qui règlemente les périodes de passage et l'itinéraire à emprunter pour se rendre au moulin depuis Satu Mare.

< KARÁCSONYI I, p. 267 (d'après Archives franciscaines de Bratislava, Lad 33 f2 n3)

Ce moulin fait probablement partie des deux moulins mentionnés en 1566 comme ayant appartenu aux frères (monachorum) :

In Zathmar duo superna [molendina] fuerunt Monachorum

< MNL UC 101/49, p. 2-3.

Première mention : 1510
Dernière mention : 1566
Possession :

Moulin sur le Szamos donné (par testament ?) au couvent vers 1510 par le frère de l'archevêque d'Esztergom Thomas Bakócz, Nicolas, habitant de Satu Mare - lequel l'avait lui-même reçu en usufruit de son frère Thomas -, en échange de 3 messes hebdomadaires (voir Dons)

L'acte de confirmation (ou d'autorisation) établil e 22 mai 1510 par Thomas Bakócz (propriétaire éminent du moulin) assortit cette donation de 2 conditions :

  • ce moulin ne pourra pas être vendu par les dirigeants de l'ordre (provincial, custode et gardien)
  • si les messes demandées ne sont pas dites, le moulin sera rétrocédé aux proches ou héritiers du donateur.

< KARÁCSONYI I, p. 268 (d'après Archives franciscaines de Bratislava, Lad. 33 fol.2 n°1)

Ce moulin fait probablement partie des deux moulins mentionnés en 1566 comme ayant appartenu aux frères (monachorum) :

In Zathmar duo superna [molendina] fuerunt Monachorum

< MNL UC 101/49, p. 2-3.

Evolution :

Ce moulin fait probablement partie des deux moulins figurant dans la liste des biens du couvent établie après sa fermeture, en 1566 (voir moulin précédent).

Type de bien : Forêt
Première mention : 1566
Dernière mention : 1566
Possession :

Une forêt apparait dans la liste des biens du couvent établie le 20 avril 1566, donc après la fermeture de celui-ci.

Una sylva instar horti

< MNL UC 101/49, p. 11

Type de bien : Vigne
Nom : Varalja
Première mention : 1566
Dernière mention : 1566
Evolution :

Une vigne située à Varalja, décrite comme non exploitée, apparait dans la liste des biens du couvent, établie après la fermeture de celui-ci, le 20 avril 1566.

In Waralia una vinea, que etiam anno superiori inculta iacuit, ut perhibent

< MNL UC 101/49, p. 11

Première mention : 1566
Dernière mention : 1566
Précisions :

Un emplacement pour moulin, décrit comme abandonné, apparait dans la liste des biens du couvent établie le 20 avril 1566, donc après la fermeture de celui-ci.

Unus molendinii locus, que periit

< MNL UC 101/49, p. 11

Bilan

La liste des biens du couvent établie après sa fermeture, le 20 avril 1566, répertorie dans plusieurs rubriques différentes :

  • 1 péage associé à un gué à Satu Mare, dont les revenus étaient partagés entre le curé de la ville et les Franciscains
  • 2 moulins
  • 1 forêt
  • 1 emplacement pour moulin
  • 1 vigne, à Varalja, à l'abandon

< MNL UC 101/ 49, p.2-3 et 11

Ce registre comporte une sous-liste plus courte :

Bona monachorum Zackmariensium :
Una sylva instar horti
Unus molendinii locus, que periit
In Waralia una vinea, que etiam anno superiori inculta iacuit, ut perhibent

< MNL UC 101/ 49, p.11

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1349
Provenance : Don
Observations :

En 1349, Maurice, de la famille baronniale des Medgyesy ou Mórichidy, apporta une aide matérielle aux frères du couvent de Satu Mare pour qu'il accueile le chapitre de la province de Hongrie.

Capitulum in Szathmaria per magistrum Mauritium anno MCCCXLIX.

< BOROVSZKY (éd.), p. 754

Type de bien : Autres
Date de mention : 1466
Possession :

Dépôt d'une somme d'argent chez les frères.

Observations :

Au début de l'année 1466, une importante somme d'argent avait été déposée chez les frères de ce couvent par (feu) Denis Deák ; elle leur fut retirée en février 1466, après la mort de celui-ci, par le comte de la chambre de Máramaros, Paul de Manin.

< MNL DL 36393, p.18 n°1 ; KARÁCSONYI I, p. 267

Date de mention : 1535, 1566
Provenance : Don
Observations :

Le couvent avait reçu en don, d'un seigneur des environs, une part du péage d'un gué sur le fleuve Someș / Szamos.

Mais les habitants de Satu Mare projetaient de déplacer ce gué, ce qui aurait mis fin au revenu tiré de sa taxation. À la demande des frères, le roi Jean de Szapolya interdit aux habitants de déplacer ce gué le 15 décembre 1535.

< KARÁCSONYI I, p.268 (d'après Archives franciscaines de Bratislava, Lad 33 fol.2 n°4)

Ce péage fait partie des biens énumérés dans la liste de 1566 (voir Bilan Biens fonciers) ; son produit était jusqu'alors partagé entre le curé de la ville et les Frères mineurs :

Est vadum in Zathmar, cuius proventus cessit plebano et monachis Franciscanis. Modo provisor illum percipit.

< MNL UC 101 / 49, p. 2

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Equipements

Aucun vestige.

Equip. : Orgue

Obs. :

Le chapitre provincial de 1533 affecta un organiste à ce couvent.

< KÓSA, p. 223-226 (selon KARÁCSONYI I, p. 268)

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1552 Étienne / István Kamonczy, chanoine d'Oradea Membre(s) du clergé séculier intermédiaire 10 florins

Don testamentaire effectué le 12 octobre 1552, pour l'entretien des frères.

< KARÁCSONYI I, 269 (à partir de Archives du chapitre de Bratislava, Prot. IX, fol.100)

1335 grand-mère de Jean de Csaholy Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 12 marcs d'argent

En 1335, le couvent atteste que Jean, le petit-fils d'une femme noble de Csaholy / Nyirczaholy (Magister Iohannes de Chahol, de testamento aviae suae), remet aux frères la somme de 12 marcs léguée par celle-ci au couvent, sur une somme totale de 50 marcs.

< FEJÉR (éd.), VIII/4, p. 149 n°57

1510 Nicolas Bakócz Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 1 moulin Services pro anima

Un moulin sur le Someș / Szamos (voir Biens fonciers) fut donné aux frères de ce couvent peu avant sa mort (même si le texte ne parle pas de "testament" proprement dit) par Nicolas Bakócz, frère de l'archevêque Thomas Bakócz, qui vivait à Satu Mare, en échange de 3 messes hebdomadaires :

  • 1 le samedi en l'honneur de la Vierge Marie
  • 1 le dimanche pour la Trinité,
  • 1 le lundi pour les parents défunts du donateur.

Selon la confirmation de Thomas Bakócz (propriétaire éminent du moulin) datée du 22 mai 1510, toute négligence dans la célébration de ces messes entraînerait la perte de ce moulin, qui ira aux proches parents du donateur.

< KARÁCSONYI I, p. 268 (d'après Archives franciscaines de Bratislava, Lad. 33 fol. 2 n°1)

Autres dons

Date Sociographie Dons
1535 Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur

Une partie du péage sur le gué du Someș / Szamos avait été donnée au couvent par un seigneur des environs, avant 1535 (voir Biens non fonciers).

10 - Autres