Couvent franciscain Sainte-Marie de Braniewo

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 0
Coordonnées (lon,lat) : 19.821876,54.381868
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

v.1296 Fondation du couvent par l'évêque de Warmie, dont la principauté dépendait de l'État teutonique

1300 Destruction du couvent, d'où déplacement sur une autre parcelle

v.1330 Installation des frères à un autre emplacement (3e implantation)

1466 Rattachement de la ville (et du couvent) au royaume de Pologne

v.1550 Départ des frères suite à la propagation de la Réforme puis installation des Jésuites

Localité

Localité actuelle : Braniewo
Localité en allemand : Braunsberg
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval :
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Prusse
Province mendiante en 1500 : Saxe
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Saxe
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Pologne 1466
État de l'Ordre teutonique 1466

Fondation

Début date de fondation : 1290
Fin date de fondation : 1296
Début date de fermeture : 1550
Fin date de fermeture : 1565

Première mention du couvent en 1296

Le couvent fut transformé en collège jésuite à partir de 1565.

Fondateur

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

ROTH Werner, Die Dominikaner und Franziskaner im Deutsch-Ordensland Preußen bis zum Jahre 1466, Königsberg, 1918, p. 48-61

Aspects économiques

KUBICKI Rafał, « Podstawy ekonomiczne funkcjonowania mendykantów w państwie krzyżackim i Prusach Królewskich do połowy XVI w. », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 183-237

Sources

Sources imprimées :

JOACHIM Erich (éd.), Das Marienburger Tresslerbuch des Jahren 1399-1409, Königsberg, 1896, ici p. 30, 83, 122, 182, 266, 319, 358, 402, 435, 502, 571 (= subventions de l'Ordre teutonique)

LEMMENS Leonhard (éd.), Urkundenbuch des altem sächsischen Franziskanerprovinz, t. II : Die Kustodie Preussen, Düsseldorf, 1913.

WOELKY Carl Peter, SAAGE Johann Martin, SCHMAUCH Hans (éd.), Codex diplomaticus Warmiensis, Mainz - Braunsberg - Leipzig, 1860-1935, 4 vol., ici t. III.

Sources manuscrites :

Geheimes Staatsarchiv Preussischer Kulturbesitz, Berlin-Dahlem [GStA PK]

  • OBA, ms n° 19883 (= demande d'autorisation de quêter dans la presqu'ile de la Vistule, 1513)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Terrain du couvent
Première mention : 1296
Provenance : Dotation initiale
Distance : 0 km
Evolution :

Le couvent (et donc le terrain qui lui fut affecté) fut déplacé deux fois : une fois en 1300, puis vers 1330.

Type de bien : Terrain dans la ville
Provenance : Achat
Distance : 0 km
Position : derrière le choeur de l'église
Précisions :

Ce terrain n'avait pas vocation à être exploité. Il fut acheté à un particulier (Klaus Brosicke) afin qu'aucun édifice de grande taille n'empêche la lumière du jour de traverser les vitraux de l'église du couvent.

< CDWa III, n°119

Valeur monétaire : superficie : 19,4 x 2,3 m
Evolution :

Superficie indiquée dans l'acte d'achat de 1381 : 34 coudées (Elle) sur 4 = 19,4 x 2,3 m

< KUBICKI, p. 195

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1388
Possession :

Le 10 avril 1388, le gardien de ce couvent passe un contrat avec la ville pour en obtenir de la chaux et des briques ; la teneur exacte de ce contrat n'est pas connue.

< CDWa, III, n° 225

Date de mention : 1399-1409
Provenance : Don
Revenus : 2 marcs par an
Observations :

L'Ordre teutonique attribue 2 marcs par an aux frères de ce couvent, d'après les registres des années 1399-1409.

< Tresslerbuch

Date de mention : 1500
Provenance : Don
Revenus : matériaux de construction
Observations :

En 1500, les Teutoniques promettent aux Franciscains de ce couvent des matériaux de construction.

< UFr, t.II, n° 485

Type de bien : Quête
Date de mention : 1513
Provenance : Autorisation
Observations :

En 1513, le gardien du couvent demande un droit de quête dans la presqu'ile de la Vistule (dont la moitié sud se trouve actuellement en Pologne, l'autre dans l'enclave de Kaliningrad, dans la Fédération de Russie).

< GStA PK, OBA, n° 19883

7 - Structure des dépenses du couvent


Date Catégorie Observations
1381 Extraordinaire

Achat d'une parcelle située à proximité de l'église du couvent en 1381 (voir Biens fonciers). Montant de la transaction non précisé par le document.

8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Etat Obs.
après 1330

Aucun vestige de l'église, en dehors de la crypte, exhumée en 1935. De style gothique, elle date du XIVe siècle.

Plusieurs phases de construction.

L'obtention de chaux et de briques en 1388 (voir Biens non fonciers) laisse penser qu'il y eut alors des travaux importants.

Bâtiments conventuels

Etat Equip. Obs.

Les bâtiments actuels ont été construits pour le collège jésuite, au XVIIIe siècle.

Livres

Le testament du chanoine Thomas Werner grossit la bibliothèque du couvent de 30 volumes en 1498 (voir Economie du salut) - sauf s'ils furent revendus.

Les livres des franciscains passèrent ensuite aux Jésuites.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Détail
1450 Pierre Schorn, bourgmestre d'Elbląg Patricien(s) 4 grzywnas

Montant identique à celui des autres couvents mendiants indiqués dans ce testament.

1311 Adélaïde Ulmann 1/2 marc

Montant identique à celui des autres couvents mendiants indiqués dans le testament, sauf les deux couvents franciscains de Toruń et de Chełmno, où la testatrice prévoit de se faire ensevelir.

1439

Mention d'un legs en faveur de ce couvent en 1439, mais sans aucune précision.

< KUBICKI, p. 224

1498 Thomas Werner, chanoine Membre(s) du clergé séculier intermédiaire 30 livres (d'une valeur de 160 gulden) et 20 grivnas

Montant (en valeur) particulièrement élevé.

Rayonnement social

La fondation dans l'église de ce couvent d'un autel dédié aux Dix-Mille-Martyrs (du mont Ararat) en 1438-1439 laisse penser que ce couvent avait des liens étroits avec les chevaliers de la région.

< ROTH

10 - Autres