Couvent franciscain Sainte-Élisabeth de Győr

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) : CHARBONNEL Marie
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 185
Coordonnées (lon,lat) : 17.638035,47.690032
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Hors les murs
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

v. 1235 (?) Fondation du couvent franciscain de Győr, l'un des plus anciens (sinon le plus ancien) du royaume de Hongrie, par l'évêque de Győr (?), avec le soutien du roi Béla IV

1288 Ce couvent est le centre d'une custodie

1360 Reconstruction partielle du couvent

1448 L'enquête demandée par le légat pontifical à l'archevêque d'Esztergom n'aboutit pas au transfert du couvent à l'Observance

1455 Jean de Hunyad réunit l'assemblée du royaume dans ce couvent

1490 La demande du roi Mathias Corvin de transférer ce couvent à l'Observance, de même que pour d'autres couvents, reste sans suite

1594 Dispersion des frères et destruction du couvent par les Ottomans, après le siège de la ville

Localité

Localité actuelle : Győr
Localité en allemand : Raab
Localité en hongrois : Győr
Localité en latin médiéval : Jaurinum
Type de localité : Cité épiscopale
Sociographie de la localité : Membre(s) du clergé séculier intermédiaire

Custodie - Province - Pays

Custodie : Győr
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1235
Fin date de fondation : 1288
Date de fermeture : 1594

Le couvent portait le vocable de sainte Élisabeth de Hongrie (canonisée en 1235), d'après les sources de la fin du Moyen Âge (s. E. vidua nuncupatis)

Fondateur

Couvent important : 

  • dès 1288, le couvent était le centre d'une custodie
  • en 1305, 1311, 1380, il servit de cadre au chapitre provincial
  • en 1455, c'est là que Jean de Hunyad réunit l'assemblée du royaume

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 174-176

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 28

SZOVÁK Kornél, « A győri ferences őrség (custodia) XIV. szazadi történetéhez », Levéltári Szemle 39 (1989) (3), p. 11-17

Aspects économiques

SZOVÁK Kornél, « A győri ferences őrség (custodia) XIV. szazadi történetéhez », Levéltári Szemle 39 (1989) (3), p. 11-17

Sources

Sources imprimées :

de CEVINS Marie-Madeleine (éd.), Koldulórendi konfraternitások a középkori Magyarországon (1270 k. - 1530 k.), Pécs, 2015, p. 266-280 (IV. Dokumentumok), p. 267, n°2 (= lettre de confraternité, v.1280)

SZOVÁK Kornél (éd.), « A győri ferences őrség (custodia) XIV. szazadi történetéhez », Levéltári Szemle 39 (1989) (3), p. 11-17, p. 17 n°2 (= cédule du custode Jean au baron Benoît Himfi listant les besoins alimentaires du chapitre provincial, 4 juillet 1380))

Sources manuscrites :

Magyar Nemzeti Levéltár [Archives Nationales Hongroises], Országos Levéltár, DL 47976 (= cédule du custode Jean au baron Benoît Himfi, 4 juillet 1380)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Première mention : 1430
Possession :

Le gardien du couvent, François, conclut un accord mettant en location (bail) le moulin de Nyék appartenant au couvent franciscain de Sopron.

< KARÁCSONYI, I, p. 175.

Type de bien : Vigne
Première mention : 1464
Possession :

Bien cédé contre une rente :

un document de 1464 (22 janvier) rapporte un conflit entre un frère de ce couvent nommé Mathieu, et plusieurs habitants et communautés de Bratislava/Pozsony :

un bienfaiteur nommé Loup, percepteur-douanier de Bratislava, avait gagé sa vigne auprès du couvent de Győr en échange de la somme de 100 fl., de telle sorte qu'il devait payer désormais 10 fl. par an aux frères ;

mais le frère Mathieu retira cette vigne à la veuve du douanier, Marguerite ;

ce dont se plaignirent auprès du custode de Győr nommé Louis, les chanoines de la collégiale Saint-Martin, le percepteur du 30e nommé Michel de Buda et les bourgeois de Bratislava ;

le custode leur donna raison, menaçant le frère Mathieu de prison.

< KARÁCSONYI, I, p.175

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1380
Observations :

L'ispan Benoît Himfi apporta une aide matérielle à la tenue du chapitre provincial réuni pendant l'été 1380 dans ce couvent, ainsi que le rapporte une lettre (petite cédule) par laquelle le custode de Győr nommé Jean dresse la liste des besoins alimentaires associés à l'événément (4 juillet 1380) :

Devota salutatione prehabita. Magnifice domine bane, per presentes noveritis me ex iussione provincialis ministri quisivisse vos in Bandhida volens vobiscum tractare de necessariis pertinentibus ad capitulum per nos in Jaurino celebrandum. Quapropter cogitando deliberet vestra magnificentia, quatenus illa, que pro predicto capitulo aministrare (sic) velitis in vino et bladu, tempestive ad claustrum inportari faciatis, ut vina clarificentur. Noveritis etiam, quod un acoquina in medio curie claustri de sepibus fieri debet. Cetera autem necessaria ad predictum capitulum pertinentia transmisi vobis in ragistro (sic) per castellanum vestrum de Devin. Scripta in Bandhida feria quarta infra octavas apostolorum Petri et Pauli.

Ffrater Johannes custos Jauriensis, vestre dominacionis fidelis orator.

< SZOVÁK (éd.), p. 17 n°2 ; MNL DL 47976

Type de bien : Prêt à intérêt
Date de mention : 1464
Possession :

Voir Biens fonciers (vigne mise en gage par Loup).

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Phases Obs.

Église entièrement détruite, au point que son emplacement exact est inconnu.

Réfection

Restauration en 1360, grâce à un don de la reine-mère Élisabeth Lokietek.

< KARÁCSONYI, I, p. 174, d'après un manuscrit non identifié.

Bâtiments conventuels

Etat Equip. Obs.

Couvent disparu.

En 1360, un don de la reine-mère Élisabeth permet la reconstruction du couvent.

< KARÁCSONYI, I, p. 174

Livres

En 1450, l'évêque Ágoston Salánki mentionne dans une annotation le prêt et la restitution d'une Bible du XIVe siècle, aujourd'hui conservée à la bibliothèque archiépiscopale d'Olomouc

Biblia claustri beate Elisabeth ord. Fr. minorum de Jaurino. Hunc librum recepi ego Augustinus episcopus Jauriensis de conventu fratrum minorum claustri beate Elisabeth de Jaurino et ut eidem claustro restituatur ob hoc me /!/ hic manu propria scripsi Anno 1450

< Bibliotheca Hungarica, n° 1947

En 1510, l'ispan Martin prête un incunable au couvent, conservé à la Bibliothèque Nationale de Budapest sous la cote Inc 1202. Il s'agit d'un exemplaire de la Summa angelica de casibus conscientiae d'Angelus de Clavasio, imprimé à Strasbourg en 1489 (GW 1929).

Iste liber pertinet ad Dominum Martinum Ispan civem civitatis Jauriensis, nisi Conventui Concesserit. Ego quidem rogavisse, mihi non dedit conventus, concessit, quam diu ego sum hic, vel usque ipse vult 1510 concessus iam Conventui.

Une autre annotation précise :

Conventus Jauriensis ord. Fratrum Minorum.

< Bibliotheca Hungarica, n° 1082 (2)

9 - Economie du salut


Autres dons

Date Donateur Sociographie Dons
1360 Élisabeth Piast (Łokietek), reine de Hongrie Roi ou prince

C'est grâce à un don de la reine-mère Élisabeth Piast que Jean de Kéty (=?) aurait fait reconstruire le couvent.

< KARÁCSONYI, I, p. 174

1380 Benoît Himfi Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

L'ispan Benoît Himfi apporta une aide matérielle à la tenue du chapitre provincial réuni pendant l'été 1380 dans ce couvent (voir Biens non fonciers).

1514 Oswald Plaswetter Bourgeois urbain(s)

Dans le registre comptable d'Oswald Plaswetter, chambellan / camérier de la ville de Sopron, on relève deux dons faits par celui-ci au couvent franciscain de Györ :

  • un peu plus de 100 florins (25 juillet)

Item ich hab gebnn dem conuentt geen Raab, so man schuldig ist pliebn zu dem andern gelt zu Sanntt Jacobstag [25.VII] denn minoresee prudern doselbs am negsten pfinstag noch Jacobi [ 27.VII] 100 fl. XXIV 2 fl. den.

  • 3 pintes de vins valant 36 deniers (le 4 août)

... Item am abent Marie schnefeyer [04.VIII] hab ich gebnn vmb wein, so man den purgern vnnd münichen geen Rab geschenckht hat, 3 pint [von] wein vmb 36 den.

      < HÁZI (éd.), II/5, p.226 n°5

      Associations de laïcs

      Association Observations
      Confraternité

      C'est peut-être depuis ce couvent que le ministre provincial A. (pour Adrianus ?) accorde au chanoine-chantre de la cathédrale de Győr l'entrée dans la confraternité à l'échelon de la province vers 1280-1300, d'après un modèle de lettre de confraternité copié dans un formulaire franciscain.

      < de CEVINS (éd), Koldulórendi konfraternitások, p. 267, n°2

      10 - Autres