Couvent franciscain Saint-François d'Óbuda

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 190
Coordonnées (lon,lat) : 19.041814,47.539412
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Hors les murs
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

ca 1270-1316/1334 Fondation du couvent dans la partie de la ville appartenant à la collégiale Sainte-Marie/Saint-Pierre d'Óbuda, probablement par le roi de Hongrie, peut-être (sur un projet remontant au roi) Béla IV

1444 Suite au transfert à l'Observance des couvents de Buda et de Pest, ce couvent devient le centre de la province conventuelle de Hongrie ; il abrite de fréquents chapitres provinciaux (1462, 1465, 1497, 1523, 1525) et le provincial y séjourne régulièrement ; il exerce la tutelle sur les Clarisses installées par la reine Élisabeth Piast à partir de 1331 dans le quartier méridional de a ville, appartenant à la reine

1489 Échec des démarches, relancées par le roi Mathias Corvin, pour retirer la cure des Clarisses d'Óbuda aux frères de ce couvent

1526-1533 Après plusieurs vagues de destructions ottomanes, le couvent est abandonné et la cure des Clarisses est transférée au custode de Nitra

Localité

Localité actuelle : Óbuda
Localité en allemand : Ofen, Altes Ofen
Localité en hongrois : Óbuda
Localité en latin médiéval : Vetus Buda, Buda
Type de localité : Résidence royale ou princière
Sociographie de la localité : Membre(s) du clergé séculier intermédiaire

Custodie - Province - Pays

Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1270
Fin date de fondation : 1334
Début date de fermeture : 1526
Fin date de fermeture : 1533

Ce couvent fondé selon la tradition avant 1280 est mentionné par écrit pour la première fois dans la liste des couvents datant de "1316" (selon János Karácsonyi), de 1334 (selon Gábor Sarbak et Beatrix Romhányi).

Fondateur

Sociographie : Roi ou prince

Ce couvent était bien moins étendu, d'après les fondements encore visibles aujourd'hui, que celui des Clarisses dont il avait la charge spirituelle.

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 222-223

KÓSA Eugenius, Antiquarii provinciae sanctae Mariae in Hungaria ordinis Minorum a.p.n. Francisci strictioris observantiae collectanea 1206-1774 [inédit]

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 46

Aspects économiques

de CEVINS Marie-Madeleine, « Le testament d'Élisabeth Łokietek, reine de Hongrie et de Pologne (1380) : remarques introductives », Mémoire des Princes Angevins. Bulletin 9 (2012), p. 45-58

Sources

Sources manuscrites :

Budapest, Magyar Nemzeti Levéltár [Archives Nationales Hongroises], Országos Levéltár

  • MNL DL 6692 (= testament de la reine-mère Élisabeth, 6 avril 1380)
  • MNL DL 14777 (= testament de Péterman Kósafi, 10 février 1390)

Sources imprimées :

DIVÉKY Adorján (éd.), Zsigmond lengyel herczeg budai számadásai (Történelmi Tár XXVI), Budapest, Magyar Tudományos Akadémia, 1914, p. 66, 111, 166, 178, 189 (= dons ponctuels du prince Sigismond Jagellon, 1500-1505)

FEJÉR György (éd.), Codex diplomaticus Hungariae ecclesiasticus ac civilis, Buda, 1829-1844, t. IX/5, p. 400-406 (= testament de la reine-mère Élisabeth, 6 avril 1380)

KOZÁK Petr, RÁBAI Krisztina (éd.), Mezi periferií a centrem jagellonského světa: Registrum dvořanů knížete a krále Zikmunda I. Jagellonského z let 1493-1510, Between the Periphery and the Centre of the Jagiellonian World : The Register of Courtiers of Prince and King Sigismund I Jagiellon from 1493-1510, Opava, 2015 (= dons ponctuels du prince Sigismond Jagellon, 1500-1505)

NAGY Imre, PÁUR Iván, RÁTH Károly, VÉGHELY Dezső (éd.), Hazai okmánytár. Codex diplomaticus patrius, Győr-Budapest, 1865-1891, t.I, p.379-380 n°246 (= testament de Jean Nagy, 8 octobre 1495)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1390
Revenus : 1 tonneau ou 1/2 tonneau de vin par an
Observations :

Le testament de l'ancien maire de Buda Pétermann fils de Kósa prévoyait la livraison aux frères de ce couvent d'un tonneau ou un demi-tonneau de vin (unam tunellam vini vel mediam tunellam) à prélever sur la vigne qu'il léguait aux Clarisses d'Óbuda, sous réserve que cela leur soit possible (ita quod si poterint dare) et en échange d'une messe annuelle pour le salut de son âme (voir Testaments).

< MNL DL 147777

Date de mention : 1500 (4 octobre), 1501 (8 juin), 1501 (19 septembre), 1502 (14 novembre), 1502 (21 novembre)
Provenance : Don
Revenus : 1/2 florin + 1/2 florin + 1/2 florin + 3 florins et 15 deniers + 1 florin
Observations :

Les comptes du prince polonais Sigismond Jagellon montrent qu'il fit plusieurs fois des dons à ce couvent entre 1500 et 1505, à 5 reprises au moins, toujours à la demande des frères (cum supplicatione) - sauf le 21 novembre 1502 où le don fait suite à l'assistance du prince Sigiismond à la messe chez les frères - d'un montant allant de 1/2 florin (à trois reprises) à plus de 3 florins (le 14 novembre 1502).

Le 4 octobre 1500, le registre rapporte :

Item eodem die monachis de Veteri Buda cum supplicatione venientibus ad dominum principem, per manus Chroberski dedi 1/2 flor.

Les trois notations suivantes sont très proches (monachis de ordine Sancti Francisci de Veteri Buda cum supplicatione ad dominum principem venientibus dedi/dederat).

On lit à la date du 21 novembre 1502 :

Item iam in via ex Buda monachis supra Veterem Budam, dum ibi dominus princeps [Sigismundus] descendit ad offertorium domino principi dedi 1 flor.

< DIVÉKY (éd.), p. 66, 111, 166, 178, 189

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Nef - Choeur - Plan

Église entièrement détruite. Site partiellement fouillé.

Compl.

Nef à un seul vaisseau ; chevet plat.

11 m de large x ? (longueur totale inconnue)

< ROMHÁNYI, p. 46

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1380 Élisabeth Piast (Łokietek), reine de Hongrie Roi ou prince 1 chasuble en soie et 50 marcs d'argent (?)

János Karácsonyi (I, 222) rapporte ce legs en s'appuyant sur l'édition de György Fejér (IX/5, p. 403).

En réalité, ce don est fait aux Clarisses du couvent Sainte-Marie d'Óbuda, et non aux frères du couvent Saint-François :

Item unum ornamentum sacerdotale de atlas, favei coloris cum suis pertinentiis, perlis ornatum ad tempus exitus anime nostre preparatum in claustro Beate Virginis de prefata Veteri Buda cum calice uno aureo minori, prout et calicem eidem dudum datum nunc habitum. Item de vasis nostris argenteis quinquaginta marcas ponderantes cum corpore nostro portentur, que similiter ipsi claustro legamus.

"De même, un ornement sacerdotal de soie, de couleur jaune, avec ses accessoires, orné de perles, confectionné en vue du moment de notre trépas dans le couvent de la Sainte Vierge à Óbuda avec un petit calice d'or, dans la mesure où ce calice aura été déjà donné à ce couvent. De même, à propos de nos vases en argent pesant 50 marcs qui seront portés avec notre dépouille, nous les léguons semblablement audit couvent."

< FEJÉR (éd.), IX/5, p. 403 ; CEVINS, "Le testament d'Élisabeth", p.57

1495 Jean Nagy de Gesztely Bourgeois urbain(s) 3 florins Services pro anima

Dans son testament dressé le 8 octobre 1495 (die Jovis ante festum divi Dionisii martiris), Jean "le Grand" (en hongrois : Nagy) (Johannes magnus) - que I. Nagy identifie dans son édition comme étant "de Liptó et Gesztely" à l'aide d'un autre document, une sentence judiciaire de 1499 (p. 380-393 n°247, Johannes Nagh, civis possédant une maison à Pest) - lègue 3 florins au couvent Saint-François pour que les frères, ainsi que les membres de quatre autres couvents à qui il lègue la même somme, disent une trentaine (= 30 messes) pour le salut de son âme après son décès (pro tricesima dicenda) :

Preterea ad quinque claustra puta ad claustrum divi Petri in Pesth fundatum et ad claustri Sancti Johannis Bude habitum, ad Sanctum Franciscum Veteri Bude, ad ecclesiam dive Marie que vocatur Alba ecclesia et ad Sanctam Claram in Insula Leporum lego cuilibet singulatim tres florenos pro tricesima dicenda.

Il prévoit aussi d'autres dons, à des proches et à des établissements ecclésiastiques, ainsi qu'à son "père spirituel" (patri meo spiritualii), un chapelain séculier nommé Martin.

< NAGY et alii (éd.), Hazai okmánytár, I, p. 379 n°246 ("1496") ; manuscrit original non identifié

1390 Pétermann, fils de Kósa Patricien(s) un tonneau de vin par an Services pro anima

Dans son testament dressé le 10 février 1390 (transcrit à la demande des Clarisses d'Óbuda par le chapitre collégial d'Óbuda le 20 janvier 1454), Pétermann fis de Kósa, ancien maire de Buda (ego Petermanus filius Kose, condam iudex de Veteribuda), lègue aux Clarisses de la ville sa maison et sa vigne, à condition de verser aux frères du couvent Saint-François un tonneau de vin (ou un demi-tonneau au moins) sur le produit de cette vigne,

en échange d'une messe à réciter la veille de Noël par les frères dans la chapelle Sainte-Catherine située dans l'église du couvent pour le salut de son âme et celui de son épouse ainsi que celle de son père et de sa mère.

... ita quod in quolibet anno in vigilia Nativitatis Domini intra ecclesiam sancti Francisci in capella sancte Katherine pro anime nostre et pro anime patris et matris nostre celebrare vel commemorationem facere debeant et velint et tum hoc teneantur facere et de meis vineis in quolibet anno unam tunellam vini vel mediam tunellam ipsis monachiis in eodem claustro commorans dare et administrare debeant, ita quod si poterint dare

< MNL DL 147777

10 - Autres