Couvent franciscain Saint-Étienne de Kloštar Podravski / Gorbonak

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 134
Coordonnées (lon,lat) : 17.157219,45.982996
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Forteresse
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Sceau

Sceau du couvent employé dès 1295, sur le testament de maître Tiborcz, du moins selon une indication erronée (la cote mentionnée dans KARÁCSONYI, I, 173, DL 35148 ne correspond pas)

Résumé

1292 Fondation du couvent par le seigneur de la forteresse, Bél, du lignage de Herény (selon la tradition de l'ordre, écrite en 1544 par le provincial Jean Terebezdi) ; la forteresse et la localité avoisinante prennent ensuite son nom (Kloštar = couvent, cloître)

1295 Première mention écrite du couvent, qui abrite alors le chapitre provincial ; le vocable à saint Étienne protomartyr est rapporté par un testament de 1504

1552 Après l'incendie de la forteresse de Kloštar par les Ottomans, les frères abandonnent le couvent.

Localisation exacte inconnue.

Localité

Localité actuelle : Kloštar Podravski
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Gorbonak, Gorbonok
Localité en latin médiéval : Garbanak, Gorbonog, Gorbonuk, Grabovnik
Type de localité : Village
Sociographie de la localité : Paysan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Zagreb
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Croatie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Date de fondation : 1292
Fin date de fondation : 1295
Date de fermeture : 1552
Précisions :

Fondateur

Couvent a priori de petite taille compte tenu des dimensions modestes de la localité, mais qui abrita malgré tout un chapitre provincial dès 1295

< KÓSA, p. 596.

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 173-174

KÓSA Eugenius, Antiquarii provinciae sanctae Mariae in Hungaria ordinis Minorum a.p.n. Francisci strictioris observantiae collectanea 1206-1774 [inédit], p. 223-224, 446, 596

Sources

Sources imprimées :

BORSA Iván (éd.), A Balassa család levéltára 1193-1526, Budapest, Magyar Országos Levéltár kiadványai I, 1990, p. 171-173 n°471 (= testament de David de Dombó, 1504)

Sources manuscrites :

Magyar Nemzeti Levéltár [Archives Nationales Hongroises] (Budapest)

  • MNL DL 33655 (= testament du comte Bachater, v. 1290-1300)
  • MNL DL 65995 (= testament de David de Dombó, 1504)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Bél, du lignage de Herény Herény Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur

Les Herény étaient possessionnés beaucoup plus au nord, dans le comitat de Vas.

Le nom du fondateur (et patronus) n'est rapporté que tardivement, par une notation du provincial de Hongrie Jean Terebezdi, en 1544.

< KARÁCSONYI, I, p. 173 ; KÓSA, p. 446

Bachater, seigneur de Kloštar

Sa qualité de patronus peut être déduite de la position de seigneur du lieu de ce personnage, qui s'intitule comes Bachater, au moment où il établit son testament, vers 1300, lequel testament prévoit qu'il sera enseveli dans ce couvent.

< KARÁCSONYI, I, p. 173 ; MNL DL 33655

Privilèges
Denrées alimentaires

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat

Aucun vestige.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Qualité Testateur Sociographie Legs Service Détail
1504 David de Dombó étoffes précieuses pour ornements liturgiques

En 1504, David de Dombó lègue par testament au couvent Saint-Étienne-protomartyr (claustrum Sancti Stephani prothomartiris in Garbanak) , cité en seconde position, avant d'autres bénéficiaires laïques et ecclésiastiques :

  • une pièce de vêtement en velours doré, qui devra servir à faire un parement d'autel pour le grand autel du couvent
  • une autre pièce dorée, à transformer en ornement sacerdotal pour le même couvent.

Item habeo unam haczagam aranyas baarson, de ea disponant unum ornamentum altaris ad magnam aram claustri Sancti Stephani prothomartiris in Garbanak fundati. Item habeo unam aranyas doloman, de ea disponant unum ornamentum sacerdotale ad idem claustrum.

< MNL DL 65995

1290 ca Bachater, seigneur de Kloštar Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 1 cheval, 16 mesures de froment, 32 mesures de vin Enterrement au couvent sans l'habit

Vers 1290-1300 (document non daté), en présence de 7 témoins dont 3 frères de ce couvent (les frères Nicolas, Côme et Blaise), le comes Bachater dresse son testament.

La charte commence par ce préambule court (une ligne) et général :

Cum divina attestante scriptura omnis caro fenum sit et tota gloria eius tanquam flos agrii*, hinc est quod ego...

*cf. Isaïe, 40, 6

1ère clause, ob remedium anime mee, il choisit l'église du couvent comme lieu de sépulture :

fratribus minoribus de Gorbonuk apud quos requiem mihi elegi sempiternam.

À cet effet, il lègue aux frères :

  • un cheval (lego unum equm meum palefridum zugs (?) coloris)
  • 16 cubuli de froment (? tritici) et 32 mesures (cubuli) de vin.

Les clauses suivantes s'appliquent à ses proches et lèguent, entre autres, des biens immeubles. Un don à une servante (ancilla) est précédé de la même formule ob remedium anime mee.

< MNL DL 33655

10 - Autres