Couvent franciscain obs. Ste-Marie d'Esztergom (2)

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 202
Coordonnées (lon,lat) : 18.739675,47.790276
Fonction du couvent : Studium
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant :

Carte

Résumé

1448 Transfert du couvent franciscain d'Esztergom à l'Observance sur ordre du légat Jean Carvajal, à la demande de l'archevêque d'Esztergom Denis de Szécs, couvent qui devient le siège de la première custodie de la vicairie observante de Hongrie

1479, 1507 Tenue du chapitre provincial dans ce couvent

1492 Le pape Alexandre VI confirme l'affiliation de ce couvent à l'Observance

1495 Pelbart de Temesvár est nommé gardien de ce couvent

1526 Massacre de trois frères du couvent par les Turcs ottomans

1532 Incendie du cloître et du choeur de l'église pendant le siège d'Esztergom par les troupes ottomanes

1543 Abandon du couvent avant la prise de la ville par les Ottomans puis destruction ; les Frères mineurs en reconstruirent un autre en 1697 un peu à l'Est de l'emplacement du couvent médiéval

Localité

Localité actuelle : Esztergom
Localité en allemand : Gran
Localité en hongrois : Esztergom
Localité en latin médiéval : Strigonium
Type de localité : Cité épiscopale

Custodie - Province - Pays

Custodie : Esztergom
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Date de fondation : 1448
Date de fermeture : 1543
Précisions :

Fondateur

Fondateur :
Sociographie :

Couvent de taille imposante (comme avant le passage à l'Observance) jusque dans les années 1530 :

- en 1499, le chapitre de la vicairie de Hongrie décide qu'une messe chantée par jour y sera célébrée

- deux chapitres provinciaux (au moins) s'y tiennent, en 1479 et 1507

- les inventaires internes indiquent les effectifs suivants : 

  • 1509 : plus de 12 frères (couvent désigné comme conventus)
  • 1531 : idem
  • 1535 : 4 frères dont 2 prêtres et 2 frères lais

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p. 44-45

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 24

Sources

Sources manuscrites :

Budapest, Országos Széchényi Könyvtár (OSzK) [Bibliothèque Nationale Széchényi], Département des manuscrits (Kézirattár)

  • Codex Latinus medii aevi n°432, fol.
  • Oct. Lat. n°775, fol. 114 (= modèle d'autorisation donnée à une confrérie de laïcs d'utiliser un autel dans l'église, v.1530-1535).

Sources imprimées :

BUNYITAY Vincze, RAPAICS Rajmond, KARÁCSONYI János (éd.), Monumenta ecclesiastica tempora innovatae in Hungaria religionis. Egyháztörténelmi emlékek a magyarországi hitujítás korából, Budapest, t. I-V, 1902-1912, t. II, p. 180 (= don fait par testament par Madeleine, veuve du lapicide de Cluj prénommé Georges, 19 décembre 1531)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1508
Observations :

En 1508, l'archevêque d'Esztergom Thomas Bakócz ordonne aux curés de la province de faire bon accueil aux frères de ce couvent en tournée de quête, de les aider et de les défendre.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 44 (d'après un formulaire écrit vers 1520 et conservé alors dans les Archives du Chapitre d'Esztergom, fol. 82)

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat

Église très endommagée par l'incendie de 1532 (choeur détruit, de même que le clocher et les cloches), au moment du siège de la ville par les troupes ottomanes conduites par Gritti, puis entièrement détruite pendant l'occupation ottomane.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 45

L'église franciscaine construite en 1697 se trouve un peu plus à l'est.

Bâtiments conventuels

Etat

Couvent très endommagé par l'incendie de 1532 puis entièrement détruit pendant l'occupation ottomane.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Détail
1531 Madeleine, veuve du tailleur de pierre Georges (Kőfaragó) Bourgeois urbain(s) 5 florins

Dans son testament dressé le 19 décembre 1931, Madeleine, veuve du tailleur de pierre Georges de Cluj, lègue 5 florins au couvent franciscain observant d'Esztergom (de même qu'à d'autres couvents franciscains) :

Item ad conventum Strigoniensem fratrum minorum de observantia lego florenos quinque.

< BUNYITAY et alii (éd.), t. II, p. 180

Bilan

Vers 1508, l'archevêque d'Esztergom Thomas Bakócz ordonne aux bourgeois de la ville de remettre aux frères de ce couvent le vin qui leur a été légué.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 44 (d'après un formulaire écrit vers 1520 et conservé alors dans les Archives du Chapitre d'Esztergom, fol. 125)

Associations de laïcs

Association Observations
Confrérie

Une confrérie était rattachée à l'autel Saint-Pierre dans les années 1530.

< OSzK, Oct. Lat. 775, fol. 114-115

10 - Autres