Couvent franciscain obs. Ste-Marie de Teiuş / Tövis

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 277
Coordonnées (lon,lat) : 23.676657,46.206354
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

v. 1444 Fondation du couvent par le gouverneur général du royaume Jean de Hunyad, peut-être en remerciement des victoires remportées sur les Ottomans en 1442 et 1443, avec pour vocation de convertir les populations orthodoxes environnantes au catholicisme

1449 Achèvement des travaux et consécration de l'église, d'après l'inscription qui figure sur l'église

1455 Séjour de Jean de Capistran au couvent autour de Noël ; il relance les missions de conversion des populations orthodoxes (roumaines et slaves) à la demande du gardien de ce couvent, Jean de Geszt

1456 Le patronage passe à la famille Pongrác de Dengeleg

v. 1501-1531 Soutien actif d'Ursule de Perény, épouse puis veuve (1526) de Mathias Pongrác (construction d'une chapelle intérieure, dons, fondation de la communauté de tertiaires)

1554 Fermeture du couvent pour raisons de sécurité, à l'exception d'un frère

1556 Fermeture de la communauté de tertiaires

1595 Retour éphémère des frères

Localité

Localité actuelle : Teiuş
Localité en allemand : Dreikirchen
Localité en hongrois : Tövis
Localité en latin médiéval : Thewys, Thÿwis
Type de localité : Bourgade
Sociographie de la localité : Paysan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Transylvanie
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Roumanie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Date de fondation : 1444
Date de fermeture : 1554
Précisions :

Fondateur

Fondateur : Jean de Hunyad
Sociographie : Roi ou prince
  • 1509 : moins de 12 frères (couvent désigné comme locus)
  • 1535 : 18 frères (11 prêtres, 7 frères lais)
  • 1542 : 5 frères
  • 1544-1550 : 4 frères

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p. 197-200, 558

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 69

RUSU Adrian Andrei (dir.), Dicţionarul mănăstirilor din Transilvania, Banat, Crişana şi Maramureş, Cluj-Napoca, 2000, p. 266-267

Aspects économiques

Architecture :

ENTZ Géza, Erdély építészete a 14-16. században, Kolozsvár [Cluj-Napoca], 1996, p. 493-494

Sources

Sources manuscrites :

Budapest, Magyar Nemzeti Levéltár [Archives Nationales Hongroises] (MNL), Országos Levéltár

  • DL 74407 (= testament de Léonard de Barlabás de Héderfáj, 28 janvier 1525)

Szeged, Csongrád Megyei Levéltár (CsML) [Archives du comitat de Csongrád], Origo fratrum minorum regularis observantiae s. b. Francisci in Hungaria, ms XII 4, a/20, fol. 68v (= liste des frères, 1534-1535)

Sources imprimées :

BARABÁS Samu (éd.), A római szent birodalmi gróf széki Teleki család oklevéltára. Codex diplomaticus sacri romani imperii comitum familiae Teleki de Szék, Budapest, 1895, 2 vol., t. II, p. 450-455 n° 26 (= testament de Léonard de Barlabás de Héderfáj, 28 janvier 1525)

BUNYITAY Vincze, RAPAICS Rajmond, KARÁCSONYI János (éd.), Monumenta ecclesiastica tempora innovatae in Hungaria religionis. Egyháztörténelmi emlékek a magyarországi hitujítás korából, Budapest, t. I-V, 1902-1912,

  • t. I, n° 98 p. 97-98 (= testament de Claire de Tobiás, épouse de Marc Pemfflinger, 4 septembre 1523)
  • t. II, n°159 p. 179-181 (= testament de Madeleine, veuve du lapicide de Cluj prénommé Georges, 19 décembre 1531)

LUKCSICS Pál (éd.), Diplomatica Pontificum saeculo XV. XV.századi pápák oklevelei, Budapest, 1931-1938, t. II, p. 277 n°1105 (= indulgences pontificales, 12 avril 1450)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Jean de Hunyad Hunyades / Hunyad / Hunyadi Roi ou prince

Fondateur du couvent.

Inscription toujours visible sur l'église :

Anno Domini MCCCCXXXX nono Iohannes de Huniad regni Hungarie gubernator.

< KARÁCSONYI, II, p. 198

lignage des Pongrác de Dengeleg Pongrác de Dengeleg Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Patrons du couvent à partir de 1456.

L'épouse puis veuve (1526) de Mathias Pongrác de Dengeleg, étant devenue seigneur du lieu après la mort de son mari, apporte un soutien très actif au couvent jusqu'à sa mort en 1531. Elle envisage de faire construire une chapelle latérale, ce que le chapitre provincial de 1531 approuve :

Patrona de Thewys, si voluerit construere capellam ad latus ecclesie nostre de Thewys, edificet.

< BUNYITAY et alii (éd.), II, p. 469

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1535
Observations :

Parmi les 7 frères lais mentionnés en 1535, on relève 1 tailleur et 1 cordonnier.

< KARÁCSONYI, II, p. 86 (d'après Chronica seu origo fratrum, fol. 68v) ; CsML, ms XII 4, a/20, fol. 68v

Mais rien ne prouve qu'ils travaillaient pour l'extérieur.

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Nef - Choeur - Plan Ornementation Equipements

Peu de vestiges médiévaux.

Bâtiments occupés par les Ermites de saint Paul à partir de 1701 puis église paroissiale (actuellement encore).

Photo Compl.

Plan : < ENTZ 1996, p. 494 fig. 95

Église à une seule nef ; chevêt polygonal.

Dimensions : 31,2 m de long sur 11,2 m de large.

< ROMHÁNYI, p. 69

Photo Compl.

Source

Obs. :

De tous les objets liturgiques dont ils avaient l'usage, les frères n'avaient conservé qu'un parement d'autel en 1619, qui était alors utilisé dans l'église de Szécsény.

< KARÁCSONYI, II, p. 200 (d'après Magyar Sion II (1864), p. 235)

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1524 François de Várda, évêque de Transylvanie Membre(s) du haut clergé séculier 4 tonneaux de vin

Dans son testament daté du 22 octobre 1524, François de Várda (Várday), évêque de Transylvanie, lègue 4 tonneaux de vin aux frères de ce couvent.

< KARÁCSONYI, II, p. 101 (d'après Bunyitay, A gyulafehérvári székesegyház késöbbi részei, 1893)

1531 Madeleine, veuve du tailleur de pierre Georges (Kőfaragó) Bourgeois urbain(s) 1 florin Services pro anima

Dans son testament dressé à Cluj le 19 décembre 1531, la veuve du lapicide Georges nommée Madeleine fait de très nombreux dons à des couvents franciscains observants, dont celui-ci, auqueli elle lègue 1 florin, en demandant aux frères qu'ils récitent des messes "avec Passion".

Item [...] ad Thÿws eisdem fratribus fl. I [...] ista quod omnes isti fratres dicant missas aliquas cum passione.

< BUNYITAY et alii (éd.), n°159 p. 180

1523 Claire de Tóbiáss(y), épouse de Marc Pempflinger Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 10 florins

Le 4 septembre 1523, Claire de Tobiás(sy), épouse de Marc Pempflinger, fait de nombreux dons par testament à des établissements ecclésiastiques, dont ce couvent, à qui elle lègue 10 florins :

item Szászváros et Thywys fl. decem.

< BUNYITAY et alii (éd.), I, n° 98, p. 98

1525 Léonard de Barlabás de Héderfáj Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 25 florins

Le 28 janvier 1525, Léonard de Barlabás de Héderfáj (Leonardus Barlabassy de Hederffaya), vice-voïvode de Transylvanie et comte des Sicules, fait de nombreux dons par testament aux Franciscains observants, dont ceux de Teiuş, auxquels il lègue 25 florins :

Item monachis de Thewwys iterum viginti quinque.

< MNL 74407 ; BARABÁS (éd.), II, p. 450 n°26

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1450 Pape

Le 12 avril 1450, le pape Nicolas V accorde des indulgences de 7 ans à 2 fêtes mariales (Annonciation et Assomption) aux visiteurs du couvent, à la demande du fondateur, Jean de Hunyad.

domui de observantia in loco Dyogh... quam Johannes de Huniad... fundavit

< LUKCSICS (éd.), II, 1938, p. 277 n° 1105 ; KARÁCSONYI, II, p. 198 ("1449")

Associations de laïcs

Association Observations
Confraternité

Le 1er septembre 1506, le commissaire général cismontain Jacques Grumelli admet, depuis ce couvent, dans la confraternité ordinaire de l'Ordre (noble) André de Karácsond, commandant de la forteresse de Geoagiu de Sus / Felgyógy (ou Feldiód), tout près de Teiuş, avec son épouse.

< KARÁCSONYI, II, p. 198 (d'après une copie de Vincze Blahó conservée aux Archives de Gyöngyös)

Pèlerins

Le nombre élevé de confesseurs mentionnés parmi les frères de ce couvent en 1535 (6, sur 11 prêtres) laisse supposer que l'église était fréquentée par de nombreux pèlerins, à la fois hungarophones et germanophones.

En 1542 en revanche, il n'y a plus de confesseur d'origine allemande.

< KARÁCSONYI, II, p. 199

10 - Autres