Couvent franciscain obs. Ste-Marie de Jászberény

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 208
Coordonnées (lon,lat) : 19.903158,47.503503
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

1472-1480 Transfert à l'Observance de ce couvent (fondé en 1472 par la communauté yazigue et placé sous le vocable de la Vierge Marie mais dans lequel les Conventuels n'eurent pas le temps de s'installer), probablement après un accord avec les Conventuels, à la demande du roi Mathias Corvin

v. 1500-1541 Communauté de tertiaires, avec un confesseur issu du couvent Sainte-Marie (mentionné en 1535)

1537 Le couvent, mentionné en 1516 comme appartenant à la custodie d'Esztergom, accueille le chapitre provincial

1558 Nomination d'un prédicateur dans ce couent pour réfuter les thèses protestantes

1560 Un protestant met le feu au couvent

1567 Expulsion des frères par les Ottomans, qui transforment le couvent en fort ; seul le prédicateur franciscain reste dans la ville (jusqu'en 1583)

Localité

Localité actuelle : Jászberény
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Berény, Jászberény
Localité en latin médiéval : Beren
Type de localité : Bourgade
Sociographie de la localité : Paysan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Esztergom
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1472
Fin date de fondation : 1480
Date de fermeture : 1567
Précisions :

Fondateur

Fondateur :
Sociographie :
  • 1509 : moins de 12 frères (locus)
  • 1535 : 16 frères, dont 8 prêtres et 8 frères lais

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 68-69 et II, p. 83-85

Sources

Sources imprimées :

BUNYITAY Vincze, RAPAICS Rajmond, KARÁCSONYI János (éd.), Monumenta ecclesiastica tempora innovatae in Hungaria religionis. Egyháztörténelmi emlékek a magyarországi hitujítás korából, Budapest, t. I-V, 1902-1912,

  • t. II, n° 159 p. 180 (= don fait par testament par Madeleine, veuve du lapicide Georges, de Cluj, 19 décembre 1531)
  • t. II, p. 499 (= autorisation donnée par le chapitre provincial d'avoir une voiture et deux chevaux, 1542)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


Textes

En 1542, après l'occupation par les Ottomans d'Esztergom et de Visegrád, le chapitre provincial autorise les frères de ce couvent (et de six autres couvents) à posséder une voiture à cheval et deux chevaux pour pouvoir s'enfuir plus rapidement en cas d'attaque ; il s'agit d'une mesure provisoire.

In locis Zechen, Galgoch, Gyewngyes, Beren ac Hederhel, Gyergy et Ozora habeantur equi duo et currus pro singulis eisdem locis propter continuas incursiones Thurcarum, ut possint fratres aufugere in alia loca tutiora cum necessitas eos coget ; tandem cessante impedimento huiusmodi rursus equi alienentur de locis, interim habeantur iidem et pro aliis negotiis locorum eorumdem necessariis.

< BUNYITAY et alii (éd.), t. II, p. 499 (1542)

4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Agents externes

Type Date Nombre Détail
Confrater, Procurator 1480 1

Dès le transfert du couvent aux Observants, les frères obtiennent du roi Mathias que leur confrater ou procurator soit exempt de toute contribution royale.

< KARÁCSONYI, II, p. 83 (d'après Blahó, Annales, I, p. 140)

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Type de bien : Quête
Date de mention : 1539, 1550
Observations :

En 1539, le chapitre provincial de Buda décide de modifier la zone de quête de ce couvent, qui pouvait alors quêter à l'est d'Eger jusqu'à Bogács inclus. Il cède le secteur de Bogács aux frères du couvent de Fiľakovo / Fülek.

En 1550, le chapitre autorise les frères de ce couvent à quêter dans les villages du secteur de Káta, à savoir Nagykáta, Boldogasszonykáta et Szentlőrinckáta.

< KARACSONYI, II, p. 84 (sans indiquer de source précise, sans doute Chronica seu origo fratrum)

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Détail
1531 Madeleine, veuve du tailleur de pierre Georges (Kőfaragó) Bourgeois urbain(s) 5 florins

Le 19 décembre 1531, la veuve du lapicide Georges de Cluj, Madeleine, lègue 5 florins aux frères de ce couvent, parmi de très nombreux dons aux couvents franciscains :

Item (...) ad locum de Gyëngyës et Beren (...) ad singula loca lego florenos quinque.

< BUNYITAY et alii (éd.), n° 159, p. 180

1538 Michel Dubraviczky Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 10 florins

En 1538, Michel Dubraviczky, propriétaire dans les environs (à Tápió-Szele), cède par testament au couvent les 10 florins qui seront tirés de la vente de ses chevaux.

< KARÁCSONYI, II, p. 83 (d'après les archives de la famille Kubinyi, au Musée National)

10 - Autres