Couvent franciscain obs. Ste-Marie de Humenné / Homonna

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 320
Coordonnées (lon,lat) : 21.904873,48.937554
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

1480-1488 Fondation du couvent et de l'église par la famille Drugeth de Homonna, probablement Jean, qui avait épousé une Zapolya, en l'honneur de la Vierge Marie

1529 L'église et le couvent sont entièrement détruits par un incendie causé par les partisans de Ferdinand de Habsbourg, en lutte contre le seigneur de la ville, neveu et partisan de Jean de Szapolya

1531 Abandon du couvent après l'attaque de la localité par les troupes impériales menées par Katzianer

v. 1540 Le passage au protestantisme des Drugeth empêche le retour des frères (qui ne reviennent qu'en 1663)

Localité

Localité actuelle : Humenné
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Homonna
Localité en latin médiéval :
Type de localité : Bourgade
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Slovaquie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Date de fermeture : 1531

Première mention écrite du couvent en 1488.

Fondateur

1509  : moins de 12 frères (locus)

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p. 75

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 31

Sources

Sources imprimées :

RADVÁNSZKY Béla, ZÁVODSZKY Levente (éd.), A Héderváry-család oklevéltára, Budapest, t. III, 1909, p. 564-566 n° 390 (= testament de Catherine de Hédervár, 12 mai 1519)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
lignage des Drugeth de Homonna Drugeth de Homonna Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Fondateurs du couvent, notamment (probablement) Jean, qui avait épousé une Zapolya.

< KARÁCSONYI, II, p. 75

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat

Église entièrement reconstruite après l'incendie et les destructions causés par les attaques de 1529-1531.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1519 Catherine de Hédervár / Héderváry Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 5 florins Prières de recommandation

Dans son (long) testament dressé le 12 mai 1519, Catherine de Hédervár lègue 5 florins aux frères de ce couvent pour qu'ils prient pour elle, en demandant à son mari de s'acquitter de ce versement :

Item fratribus ad Homonna lego florenos quinque, ut exorent pro salute anime mee, et peto maritum meum, videlicet magnificum dominom Stephanum de Rozgon, ut non recuset eisdem dare pro refrigerio anime mee prefatos quinque florenos.

< RADVÁNSZKY-ZÁVODSZKY (éd.), p. 566 n° 390

10 - Autres