Couvent franciscain obs. Saint-Ladislas de Pápa

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 215
Coordonnées (lon,lat) : 17.464372,47.329466
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

av. 1448 Fondation du couvent Saint-Ladislas (parfois appelé Sainte-Marie) par la famille des Gara, peut-être à partir d'une chapelle dédiée à saint Ladislas

v. 1480-1490 Projet de transfert des frères dans des bâtiments plus vastes ou plus adaptés, qui semble échouer (?)

1512 Mention d'une confrérie de flagellants rattachée à ce couvent et présentée comme ancienne par le chroniqueur de l'Ordre

1535 Création d'un studium dans ce couvent

1541 Le patronus, Jean Török d'Enying, puis son frère François, passent au calvinisme et ne soutiennent plus le couvent

1543 Transfert dans ce couvent des objets liturgiques du couvent d'Ozora

1550-1551 Le roi Ferdinand Ier apporte une aide financière au couvent

1556 Graves dégâts causés par les soldats du patron, qui détruisent la toiture, que les frères n'ont pas les moyens de reconstruire

1560 Fermeture définitive du couvent

Localité

Localité actuelle : Pápa
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Pápa
Localité en latin médiéval : Papa
Type de localité : Bourgade
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Uzsaszentlélek
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1440
Fin date de fondation : 1443
Date de fermeture : 1560

1461 : date possible de création du couvent des Franciscains observants, voire dès les années 1440 (selon Zsolt Mezei, p. 217, qui se fonde sur la présence du curé de Pápa parmi les clercs de paroisse demandant au pape Nicolas V en 1448 l'abrogation des privilèges des Franciscains de Bosnie dans la province d'Esztergom)

1480 : Première mention écrite assurée du couvent Saint-Ladislas dans un testament

< SOLYMOSI, p. 34 et 23 ; MEZEI 2005, p. 217

Fondateur

Fondateur : lignage des Gara
  • 1509 : moins de 12 frères (couvent désigné comme locus)
  • 1535 : 21 frères (11 prêtres, 2 novices, 8 frères lais)

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p. 134-136

MEZEI Zsolt, "A pápai ferencesek története a XV-XVIII században", dans ŐZE Sándor, MEDGYESY-SCHMIKLI Norbert (dir.), A ferences lelkiség hatása az újkori Közép-Európa történetére és kultúrája - Die Wirkung der Franziskanischen Spiritualität auf die neuzeitliche Geschichte und Kultur Mitteleuropas, Budapest-Piliscsaba, 2005, vol. I/1, p. 216-226

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 50

SOLYMOSI László, « Adatok Pápa város középkori történetéhez », dans I. HERMANN (dir.), Tanulmányok Pápa város történetéből, t. II., Pápa, 1996, p. 31-53

Sources

Sources manuscrites :

Budapest, Archives Nationales Hongroises (Magyar Nemzeti Levéltár, Országos Levéltár = MNL)

  • DL 45830 (= testament de Benoît Boros de Csigle, 22 juin 1480)

Szeged, Csongrád Megyei Levéltár (CsML) [Archives du comitat de Csongrád], Origo fratrum minorum regularis observantiae s. b. Francisci in Hungaria, ms XII 4, a/20, fol. 71v (= liste des frères, 1534-1535)

Sources imprimées :

BUNYITAY Vincze, RAPAICS Rajmond, KARÁCSONYI János, Monumenta ecclesiastica tempora innovatae in Hungaria religionis. Egyháztörténelmi emlékek a magyarországi hitujítás korából, Budapest, t. I-V, 1902-1912

  • t. V, p. 298 (= don de 50 florins au couvent par le roi Ferdinand au couvent, 10 février 1550)
  • t. V, p. 516 (= don de 70 florins au couvent par le roi Ferdinand au couvent, 27 avril 1551)

TOLDY Ferenc, Analecta monumentorum Hungariae historicorum literariorum maximum inedita, Pesthini, 1862 - reprint : Budapest, MTA, 1986 - , t. I (p. 213-315 : Blasii de Zalka et continuatorum ejus cronica fratrum minorum de observantia provinciae Boznae et Hungariae), p. 283 (= mention de Flagellants dans ce couvent)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Valentin Török d'Enying Török d'Enying Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Patron du couvent à partir de 1527.

Lui succède son fils Jean en 1541 (date de l'emprisonnement de son père par les Ottomans), puis le frère de celui-ci, François. Tous deux se convertissent au calvinisme.

< KARÁCSONYI, II, p. 135

lignage des Gara Gara Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Fondateurs du couvent, à partir d'une chapelle qu'ils avaient fondée en l'honneur de saint Ladislas et d'une maison voisine - et non les Szapolya, comme le suppose János Karácsonyi (II, p. 134).

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Maison urbaine
Première mention : 1480
Provenance : Donation
Possession :

Voir Testaments.

Le testament ne précise pas si c'est le prix de la maison qui est léguée aux frères, ou bien la maison elle-même.

Type de bien : Vigne
Première mention : 1501
Possession :

Voir Testaments.

Le document suggère, très singulièement, une propriété partagée (co-propriété) entre les Ermites de saint Paul de Porva (à plus de 60 km de Pápa) et les frères de Pápa. C'est le seul cas connu impliquant des Franciscains observants hongrois.

Mais il s'agit d'une notice, donc possiblement erronée.

Bilan

Ce couvent est l'un des rares couvents masculins de la province franciscaine observante de Hongrie - sinon le seul ! - qui reçoit de donateurs (ici par testament) des biens fonciers (= en l'occurrence, une ferme et une vigne).

S'ils ont été immédiatement mis en vente, ils n'ont jamais réellement appartenu aux frères. Mais aucun document ne permet de lever ce doute.

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1535
Observations :

La liste de 1535 mentionne parmi les 8 frères lais du couvent deux cordonniers.

< KARÁCSONYI II, p. 134 (d'après Chronica seu origo, fol. 71v) ; CsML, ms XII 4, a/20, fol. 71v

Mais rien ne prouve que ces cordonniers travaillaient pour la vente.

Date de mention : 1550 (10 février), 1551 (27 avril), 1557 (2 août)
Revenus : 50 + 70 florins
Observations :

En 1550, le roi Ferdinand de Habsbourg accorde 50 florins à quatre couvents, dont celui-ci, à prélever sur les revenus de la Chambre royale au couvent.

< BUNYITAY et alii (éd.), t. V, p. 298

En 1551, à la demande des frères, le roi Ferdinand affecte 70 florins aux besoins des frères pour leurs dépenses (pro suis necesariis exponere).

< BUNYITAY et alii (éd.), t. V, p. 516.

En 1557, le roi donne 20 florins aux frères pour les aider à réparer la toiture du couvent, détruite par les soldats en 1556.

< KARÁCSONYI, II, p. 136, d'après un document non coté des Archives du Musée national

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Equipements

Église entièrement détruite. Emplacement exact inconnu.

Obs. :

D'après la liste établie en 1559, l'église franciscaine disposait de 38 chasubles et 15 aubes.

< MEZEI 2005, p. 221 (d'après KISS István, A pápai plébánia története, Veszprém, 1908, p. 173-177)

9 - Economie du salut


Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1480 Benoît Boros de Csigle Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 1 maison et 7 florins d'or Enterrement au couvent sans l'habit

Le 22 juin 1480, Benoît Boros de Csigle (de Chygle) lègue aux frères mineurs de Saint-Ladislas de Pápa [le prix de ?] la maison de Pápa qu'il avait achetée, ainsi que 7 florins d'or, afin d'être enseveli au couvent. C'est la première clause du testament, qui suit un préambule assez convenu.

Et primi quendam fundum curie suum ut ipse testie (?) dixit empticium in opido Papa vocato habitum et septem florenum auri fratribus ordinis minoris sancti Francisci de Observancia in claustro sancti Ladislai regis in eadem Papa vocato fundato degentibus legasset sic quod ipsi fratres corpus ipsius condam Benedicti in ipso claustro sancti Ladislai regis sepelliri permittant.

< MNL DL 45830

1501 Pierre Grothi

D'après une notice provenant d'un codex des Ermites de saint Paul de Porva, Pierre de Groth (Grothi) aurait légué aux Ermites mais aussi aux Franciscains de Pápa une vigne sur la colline de Groth en 1501 :

Anno 1501 Petrus Grothi legavit huic et fratribus minoribus de Papa vineam suam Lazlofelnogh in promontorio Groth existentem.

< Cité par MEZEI 2005, p. 219

Associations de laïcs

Association Observations
Confrérie

Une association de Flagellants rattachée à ce couvent est présentée comme ancienne par la chronique de l'Ordre (confraternitas verberatorum quae antea solum habebatur in oppido Papa), à une période (1512) où ces groupements n'étaient plus contrôlés par celui-ci et mal vus par les habitants.

Zsolt Mezei établit une continuité entre ces pratiques déviantes et le fait que l'un des premiers protestants franciscains, Valentin d'Illés (Illési Bálint), ait été probablement confesseur dans ce couvent au début des années 1530

< MEZEI 2005, p. 220 ; source : TOLDY (éd.), p. 283

10 - Autres