Couvent franciscain obs. de Pula / Tálad

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM Obs
Numéro sur les cartes : 218
Coordonnées (lon,lat) : 17.661192,46.979521
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Non

Carte

Résumé

av. 1480 Fondation du couvent à partir d'un ancien prieuré d'Ermites de saint Paul (dédié à sainte Élisabeth) par la famille Rátót de Gyulafi

1516 Mention du couvent parmi ceux de la custodie d'Uzsaszentlélek

1543 Après la chute de Székesfehérvár, les frères mettent les objets liturgiques en lieu sûr

1552 Les frères quittent le couvent après la prise de Veszprém par les Ottomans

Localité

Localité actuelle : Pula
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Pula, Tálad, Tálod
Localité en latin médiéval :
Type de localité : Village
Sociographie de la localité : Paysan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Uzsaszentlélek
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1478
Fin date de fondation : 1480
Date de fermeture : 1552
Précisions :

Fondateur

  • 1509 : moins de 12 frères (couvent désigné comme locus)
  • 1535 : 14 frères (7 prêtres, 7 frères lais)

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p.192-193

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 66

Aspects économiques

Architecture :

VUKIČEVIĆ-SAMARŽIJA Diana, « MIttelalterliche Kirchen der Bettelorden in Kroatien », in HARIS Andrea (dir.), Koldulórendi épitészet a középkori Magyarországon. Tanulmányok, Budapest, 1986, p. 63-85

Sources

Sources imprimées :

KERTÉSZ Balázs (éd.), A magyarországi obszerváns ferencesek eredetiben fennmaradt iratai 1448-1526. The original surviving documents of the Hungarian observant Franciscans 1448-1526, Budapest, 2015, p. 116 n° 45 (= lettre de confraternité, 9 novembre 1504)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
lignage des Rátót de Gyulafi Rátót de Gyulafi Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Fondateurs du couvent, par transfert d'un ancien prieuré des Ermites de saint Paul fondé par leurs ancêtres au XIIIe siècle et comportant une église Sainte-Élisabeth.

André Choron Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

En 1543, le patron du couvent, André Choron, se fait remettre par les frères les objets liturgiques les plus précieux pour les mettre en lieu sûr face à l'avance ottomane.

< KARÁCSONYI, II, p. 193 (d'après un document des Archives de Gyöngyös non coté)

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Origine Etat Nef - Choeur - Plan Equipements
prieuré d'Ermites de saint Paul

Peu de vestiges, en dehors des murs latéraux de l'église.

Photo Compl.

Source photo : < VUKIČEVIĆ-SAMARŽIJA 1986, p. 77 fig. 11

Église à une seule nef.

Dimensions : 25,5 m de long sur 10 m de large.

< ROMHÁNYI, p. 66

Obs. :

En 1543, le patron du couvent, André Choron, se voit remettre par les frères les objets liturgiques les plus précieux. Les autres se trouvaient encore dans la sacristie en 1551.

< KARÁCSONYI, II, p. 193 (d'après un document des Archives de Gyöngyös non coté)

9 - Economie du salut


Associations de laïcs

Association Observations
Confraternité

Le 9 novembre 1504, le vicaire de Hongrie Blaise de Nyár admet dans la confraternité ordinaire de l'ordre (noble) Jean d'Ajka (egregio domino Johanni de Aÿka) avec sa mère, sa tante, son épouse, ses enfants, son frère, sa belle-soeur et son neveu.

< KERTÉSZ 2015 (éd.), p. 116 n° 45

Rayonnement social

Les noms de frères mentionnés en 1535 proviennent tous de Transdanubie.

< KARÁCSONYI, II, p. 193

10 - Autres