Couvent franciscain de Szeged

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : de CEVINS Marie-Madeleine
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OFM
Numéro sur les cartes : 195
Coordonnées (lon,lat) : 20.149884,46.250106
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

av. 1316 ou 1334 (selon l'inventaire franciscain) Fondation (par les habitants ou le seigneur du lieu ?) du couvent franciscain de Szeged - de vocable inconnu (Sainte-Élisabeth ou Trinité) -, à un emplacement non identifié (dans le castrum selon les uns, ou dans le quartier de Palánk, selon les autres, dont János Karácsonyi) ; initialement rattaché à la custodie de Székesfehérvár puis à celle de Bač / Bács

1444 Projet de transfert du couvent à l'Observance, avorté

v. 1495-1500 Fondation d'un second couvent franciscain à Szeged, observant, dont les Conventuels contestent la légalité

1526 Après de violents combats contre les Ottomans, incendie de l'église où s'étaient réfugiés les habitants, capturés le 29 septembre

1542 Fermeture officielle du couvent

Localité

Localité actuelle : Szeged
Localité en allemand :
Localité en hongrois : Szeged
Localité en latin médiéval : Zeged, Seged, Zegedin, Segedin, Szegedinum
Type de localité : Petite ville de marché
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie : Bač
Province mendiante en 1500 : Hongrie
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Hongrie
Pays actuel : Hongrie
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Hongrie

Fondation

Début date de fondation : 1300
Fin date de fondation : 1334
Début date de fermeture : 1526
Fin date de fermeture : 1542
Précisions :

Fondateur

Fondateur :
Sociographie :

Ce couvent aurait abrité un chapitre provincial dès 1329, puis l'assemblée du royaume en 1471 et 1481.

< KARÁCSONYI I, p. 271

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. I, p. 270-272

KÓSA Eugenius, Antiquarii provinciae sanctae Mariae in Hungaria ordinis Minorum a.p.n. Francisci strictioris observantiae collectanea 1206-1774 [inédit]

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 61

Sources

Sources imprimées :

Bertrandon de La Broquière, Le Voyage d'Outremer de Bertrandon de la Broquière, premier écuyer tranchant et conseiller de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, [et retour de Jérusalem en France par la voie de terre, pendant le cours des années 1432 et 1433], éd. Charles SCHEFER, Paris, 1892, p. 233 (= description rapide de l'église franciscaine de Szeged, 1433)

BOROVSZKY Samu (éd.), "A ferencziek történetéhez", Történelmi Tár 1895, p. 754 (= mention du chapitre de 1329)

SZAMOTA István (introduction et éd. en trad. hongr.), Régi utazások Magyarországon és a Balkán-félszigeten (1054-1717), Budapest, 1891, p. 92 (= description rapide de l'église franciscaine par Bertrandon de la Broquière, 1433)

Sources manuscrites :

Szeged, Csongrád Megyei Levéltár [Archives du comitat de Csongrád], ms XII. 4, ms a/18k. (bullaire de Gyöngyös), p. 99 (= arbitrage entre Observants et Conventuels de Szeged portant sur les aumônes, 3 mai 1495)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1329
Provenance : Don
Possession :

Le seigneur du lieu, Dancs de Zvolen / Zólyom*, apporta son aide à la tenue du chapitre provincial qui se tint dans ce couvent en 1329 :

Capitulum Szegedini per magnificum Dons anno MCCCXXIX et anno MCCCCLXXI et anno MCCCCLXXXI.

< BOROVSZKY (éd.), p. 754

*C'est sans doute le même que celui qui finança le chapitre de 1325 au couvent franciscain de Slovenská Ľupča.

Type de bien : Quête
Date de mention : 1495
Observations :

Selon l'arrangement conclu en mai 1495 par l'archevêque de Bács-Kalocsa Pierre de Várad, protecteur des Conventuels, et Thomas Bakócz alors évêque d'Eger et protecteur des Observants, les Observants furent autorisés à s'installer à Szeged à condition qu'ils ne nuisent pas aux Conventuels et qu'ils ne les entravent pas dans la collecte d'aumônes, près de leur église comme dans tout le royaume :

In primis quod claustro in Zegedino noviter pro Observantibus constructo fratres conventuales perfectum et plenum apensum prastiterint sine tamen prejudicio conventuum eorum, id est ut per hoc ecclesia ipsorum in acquirendis elemosinis detrimentum non patiantur sed utri parti sicut et alteri elemosinas petere sine contradictione alterius ut consuetudo in tota Italia licitum sit. [...].

Quarto quod amba partes tam Conventuales quam de Observantibus in toto regno libere semper possint mendicare et pro sustentacione eiusmodi elemosinas a Christifidelibus acquirere.

< Csongrád Megyei Levéltár, ms XII. 4, ms a/18k., p. 99

Date de mention : 1536
Provenance : Don
Observations :

Le maire-juge de Szeged nommé Étienne Zákány apporta son aide à la tenue du chapitre de la province de Hongrie dans ce couvent.

< KÓSA, p. 226

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat Ornementation

Aucun vestige.

Compl.

En 1433, Bertrandon de la Broquière vante sommairement la beauté de l'église franciscaine de Szeged :

Il y a une assès belle eglise de Cordeliers.

< SCHEFER (éd.), p. 233

9 - Economie du salut


10 - Autres