Couvent dominicain Ste-Marie-Madeleine de Sandomierz

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OP
Numéro sur les cartes : 395
Coordonnées (lon,lat) : 21.744413,50.676965
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement :
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

v. 1286 Le duc de Sandomierz Lesco le Noir offre aux Dominicains, déjà présents dans la ville au couvent Saint-Jacques, un terrain dans la ville close, où ils contruisent l'église Sainte-Marie-Madeleine

1458-1543 Le couvent fonctionne de façon autonome par rapport au couvent Saint-Jacques

Localité

Localité actuelle : Sandomierz
Localité en allemand : Sandomir
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Sandomiria
Type de localité : Grande ville marchande
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Pologne
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Bohême et Pologne
Pologne
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Pologne

Fondation

Date de fondation : 1286
Date de fermeture : 1864
Précisions :

Fondateur

Sociographie : Roi ou prince
Taille :

2 - Documentation connue sur le couvent


Aspects économiques

BURDZY Dominika, « Majątek dominikańskich klasztorów św. Jakuba i św. Marii Magdaleny w Sandomierzu do końca XVI w. [Les possessions des couvents dominicains Saint-Jacques et Sainte-Marie-Madeleine de Sandomierz jusqu'à la fin du XVIe s.] », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 333-360

Sources

Sources manuscrites :

Cracovie, Archives de la Curie Métropolitaine (AKMKr), Acta Officiala Cracoviensia (AOffCr)

Sandomierz, Archives du chapitre collégial et cathédral (AKKS)

Sandomierz, Biblioteka Wyższego Seminarium Duchownego w Sandormierzu [Bibliothèque du Grand Séminaire de Sandomierz] (BSDS)

Sources imprimées :

Joannis Dlugossii senioris canonici Cracoviensis liber beneficiorum diocesis Cracoviensis, t. I-III, Kraków, 1863-1864, dans Joannis Dlugossii senioris canonici Cracoviensis opera omnia, éd. A. PRZEŹDZIECKI, t. VII à IX

KURAŚ-SUŁKOWSKA Irena, Zbiór dokumentów katedry i diecezji krakowskiej [Recueil de documents de la cathédrale et du diocèse de Cracovie], t. I (1063-1415), Lublin, 1965

PIEKOSIŃSKI Franciszek, Kodeks diplomatyczny Małopolski [Codex diplomatique de Petite Pologne], t. I-IV, Kraków, 1876-1905 (abrégé en KDMp)

PRZYBYSZEWSKI Bolesław, Wypisy źródłowe do dziejów Wawelu z archiwaliów kapitulnych i kurialnych krakowskich [Sources historiques des archives du chapitre et de la cour de Cracovie], Kraków, 1960-1991 (Wypisy)

SUŁKOWSKA-KURASIOWA Irena, Zbiór dokumentów małopolskich [Recueil de documents de Petite Pologne], t. I-VIII, Kraków - Wrocław, 1962-1975

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Agents externes

Type Date Nombre Détail
Vitricus v. 1470 1

Vers 1470, le Liber beneficiorum indique que le couvent Sainte-Marie-Madeleine possède trois jardins, dont l'un a été donné aux frères par le vitricus du couvent nommé Bartho.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Première mention : 1286
Provenance : Dotation initiale
Distance : 0 km
Précisions :

Terrain donné par le duc Lesco le Noir vers 1286 pour la construction de l'église puis du couvent Sainte-Marie-Madeleine.

Une partie de ce couvent est louée à des habitants de la ville, qui y construisent des maisons.

< BURDZY, p. 347

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Terrain initial cédé vers 1286 par le duc Lesco le Noir.

De 1525 à 1528, un procès oppose les Dominicains à Hedwige / Jadwiga Haftarzanka, qui affirme avoir obtenu du précédent prieur le droit d'habiter dans une maison située sur un terrain appartenant au couvent.

Le premier jugement est défavorable aux dominicains, mais ces derniers font appel. La maison est finalement détruite. Le couvent doit dédommager son occupante à hauteur de 5 grivnas mais il peut utiliser le bois de la maison comme matériel de construction.

< Wypisy, n° 196, p. 95-100

Type de bien : Droit de pêche
Nom : droit de pêche dans la Vistule et toutes les eaux du duché de Sandomierz
Première mention : 1287
Provenance : Donation
Evolution :

Droit de pêche dans la Vistule et toutes les eaux du duché de Sandomierz mentionné pour la première fois en 1287, par donation du duc Lesco le Noir.

< BURDZY, p. 344 ; MAZUR, passim

Selon Jean Długosz , dans son Liber beneficiorum (écrit v. 1470), les frères de ce couvent, comme ceux du couvent Saint-Jacques, n'utilisaient plus leur droit de pêche.

Liber beneficiorum, III, p. 457-458

Type de bien : Étal de boucher
Première mention : 1399
Provenance : Achat
Distance : env. 500 m
Précisions :

Revenus annuels

  • en 1399 : 1 grivna et 3 pierres (soit 38, 88 kg ; une pierre = 12,96 kg) de graisse animale
  • vers 1470 : 1/2 grivna et 3 pierres de graisse animale
Valeur monétaire : 20 grivnas
Evolution :

Étal de boucherie acheté par les Dominicains de Sandomierz à Anne Walter en 1399.

< KDM, IV n° 1046 p. 61 et n° 1050 p 65-66

Il est mentionné dans le Liber beneficiorum de Jean Długosz (v. 1470) mais avec une diminution des revenus en numéraire (de 1 à 1/2 grivna). C'est le même Liber beneficiorum qui attribue cet étal au couvent Sainte-Marie-Madeleine.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

Cet étal est encore mentionné au XVIe siècle.

< BURDZY 2009, p. 345

Type de bien : Jardin
Nom : à Sandomierz, dans la paroisse Saint-Paul
Première mention : 1470
Provenance : Donation
Distance : entre 500m et 1 km
Précisions :

Revenus annuels : 1/2 marc par an.

Evolution :

Jardin situé sur le territoire de la paroisse Saint-Paul à Sandomierz et mentionné par le Liber beneficiorum comme ayant été donné au couvent Sainte-Marie-Madeleine par le vitricus Bartho.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

Type de bien : Jardin
Nom : à Sandomierz, dans la paroisse Saint-Paul
Première mention : 1470
Provenance : Donation
Distance : entre 500m et 1 km
Précisions :

Revenus annuels : 1/2 marc par an

Evolution :

Jardin situé sur le territoire de la paroisse Saint-Paul à Sandomierz et mentionné par le Liber beneficiorum comme ayant été donné par testament au couvent Sainte-Marie-Madeleine par Woyek, châtelain de Sandomierz.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

Type de bien : Jardin
Nom : à Sandomierz, dans la paroisse Saint-Paul
Première mention : 1470
Provenance : Achat
Distance : entre 50 m et 1 km
Précisions :

Revenu annuel : 1/2 marc par an

Evolution :

Jardin situé sur le territoire de la paroisse Saint-Paul à Sandomierz et mentionné par le Liber beneficiorum comme ayant été acheté par le prieur provincial Jean Wójtowicz et comme appartenant au couvent Sainte-Marie-Madeleine.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Sandomierz, à l'intérieur des nouveaux remparts
Première mention : 1470
Provenance : Achat
Distance : entre 500m et 1 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : loyer de 60 gros

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Maison située à Sandomierz, à l'intérieur de la nouvelle enceinte de la ville, et mentionnée par le Liber beneficiorum comme ayant été achetée par le prieur provincial Jean Wójtowicz et comme appartenant au couvent Sainte-Marie-Madeleine.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Type de bien : Prêt à intérêt
Observations :

Voir couvent dominicain Saint-Jacques (non différencié de celui-ci).

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Etat

Église détruite au XIXe siècle.

Bâtiments conventuels

Etat

Une partie des bâtiments conventuels a survécu, après de nombreuses transformations. Elle abrite la municipalité de Sandomierz.

9 - Economie du salut


Testaments

Date Qualité Testateur Sociographie Legs Détail
1526 Stanislas Wrzisło 14 grivnas

Le 26 décembre 1526, Stanislas Wrzisło lègue 14 grivnas pour la réparation du toit de l'église Sainte-Marie-Madeleine et pour les bâtiments du couvent endommagés par l'incendie de la ville ; le testateur avait prêté cette somme à Stanislas Barcho, qui ne la lui avait pas encore rendue ; en 1527, Stanislas Barcho est mis en demeure de verser cette somme au couvent.

< AKKS, n° 101, p. 295 et 300

1470 ca Woyek, châtelain de Sandomierz Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 1 jardin

Le Liber beneficiorum (v. 1470) précise que l'un des jardins appartenant au couvent Sainte-Marie-Madeleine avait été légué au couvent par Woyek, le châtelain de Sandormierz.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

Autres dons

Date Qualité Donateur Dons
1470 av. Bartho, vitricus de Sandomierz

L'un des jardins mentionnés par le Liber beneficiorum comme appartenant au couvent Sainte-Marie-Madeleine avait été donné aux frères par le vitricus Bartho.

< Liber beneficiorum, III, p. 457

10 - Autres