CHARBONNEL Marie

Auteur de notices

Affichage de 1 à 7 sur 7 notices
Couvent Auteur principal Auteur(s) secondaire(s) Résumé
Couvent carmélitain Sainte-Marie de Cracovie CHARBONNEL Marie

En 1397, un groupe de Carmes est envoyé depuis Prague vers Cracovie pour y fonder un couvent sur invitation de Ladislas II Jagellon et de sa femme Hedwige, ainsi que de l'archevêque Piotr Wysz. Les peintures du XVIIe siècle subsistant dans le couvent mettent en avant le rôle clef joué par la reine dans la fondation. La légende représentée veut qu'elle ait visité le couvent et qu'une empreinte de son pied ait été conservée jusqu'à aujourd'hui. Une autre peinture représente le roi signant la lettre d'invitation faite aux carmes avec la reine à ses côtés.

Couvent franciscain Saint-François de Pécs de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

av. 1260 Fondation du couvent franciscain de Pécs

1543 Destruction après la prise de la ville par les Ottomans

Couvent franciscain Sainte-Élisabeth de Győr de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

v. 1235 (?) Fondation du couvent franciscain de Győr, l'un des plus anciens (sinon le plus ancien) du royaume de Hongrie, par l'évêque de Győr (?), avec le soutien du roi Béla IV

1288 Ce couvent est le centre d'une custodie

1360 Reconstruction partielle du couvent

1448 L'enquête demandée par le légat pontifical à l'archevêque d'Esztergom n'aboutit pas au transfert du couvent à l'Observance

1455 Jean de Hunyad réunit l'assemblée du royaume dans ce couvent

1490 La demande du roi Mathias Corvin de transférer ce couvent à l'Observance, de même que pour d'autres couvents, reste sans suite

1594 Dispersion des frères et destruction du couvent par les Ottomans, après le siège de la ville

Couvent franciscain Sainte-Marie de Keszthely de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

1368 Arrivée des Franciscains à Keszthely, avec pour projet de s'installer près de la chapelle Saint-Laurent, en périphérie ; mais l'opposition du curé de la ville nommé André les contraint à renoncer

1386 (?) Fondation du couvent par le baron Étienne (II) Lackfi de Csáktornya, voïvode de Transyvlanie puis palatin de Hongrie, qui possédait des domaines dans la région depuis les années 1360

1532 Le gardien confie les objets précieux du couvent à la famille Pethő de Gercse

1554 Fuite des frères et incorporation de l'église et des bâtiments conventuels aux fortifications.

Reconstruction complète en 1723.

Couvent franciscain Sainte-Marie de Sopron de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

1278 Première mention du couvent, sans doute fondé dans les années 1250 par la famille Geissel-Jekel, d'origine allemande

1340, 1344 Deux chapitres provinciaux se tiennent dans ce couvent (pourtant excentré)

1356, 1388 Conflits entre les frères et le curé de Saint-Michel

1490 Échec du projet de transfert de ce couvent à l'Observance à la demande de Mathias Corvin

1524 Le prédicateur et le kirchvater du couvent sont accusés de propager les idées luthériennes

1786 Fermeture du couvent

Couvent franciscain St-Antoine-de-Padoue de Szombathely de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

v. 1360 Couvent fondé, selon la tradition, par l'évêque de Győr et seigneur de la ville Coloman ; il était dédié à saint Antoine de Padoue

1527-1550 Fermeture du couvent suite à l'hostilité des nouveaux seigneurs (Paul et Pierre Bakyth puis François Révay).

Rénovation de l'église et du couvent en 1634 (placés alors sous le vocable de sainte Élisabeth de Hongrie).

Couvent franciscain St-Ladislas-et-Ste-Marie de Levoča / Lőcse de CEVINS Marie-Madeleine CHARBONNEL Marie

v. 1310 Fondation du couvent, attribuée selon certains auteurs au comte-ispan Ladislas Dank

1533 Dernière mention écrite du couvent, lorsqu'un bandit se réfugie dans l'église, se confesse au gardien, lequel le remet aux autorités civiles après avoir appris la gravité de ses fautes

1540 Destruction du couvent