Étuves, bains publics

Type de bien foncier

Affichage de 1 à 5 sur 5 notices
Convent Summary
Couvent augustinien Saint-Thomas de Brno

1350 (2 février) Fondation officielle du couvent Saint-Thomas, à proximité d'une porte de la ville, par le margrave de Moravie Jean-Henri de Luxembourg, frère du roi de Bohême et empereur Charles IV

1428 Dommages causés lors de l'attaque de Brno par le hejtman Velka Koudelka de Březnice

1467-1470 Reconstruction du couvent à l'instigation du roi Georges de Poděbrady

1500 Incendie

Le couvent a été transféré en un autre lieu de la ville en 1783.

Couvent dominicain Saint-Jacques de Racibórz

v. 1240 Arrivée de Frères prêcheurs dans la ville

1258 Fondation et consécration de l'église dominicaine Saint-Jacques

1297-1304 Pérégrin d'Opole, frère dans ce couvent puis prieur de l'établissement (1303), y rédige ses célèbres sermons

1546 Incendie

Couvent dominicain Saint-Jacques de Sandomierz

1226 Fondation du couvent Saint-Jacques par l'évêque de Cracovie Iwo Odrowąż (parent du dominicain Hyacinthe / Jacek Odrowąż, canonisé) en dehors de la nouvelle ville (construite en 1289)

1260 Violente incursion tatare qui cause la mort du prieur, Sadok, et de 48 frères, selon des récits tardifs

v. 1286 Lors de la reconstruction de la ville, le duc de Sandomierz Lesco le Noir offre aux frères un nouveau terrain dans la ville close, où ils construisent l'église Sainte-Marie-Madeleine

1458-1543 Les deux couvents dominicains Sainte-Marie-Madeleine et Saint-Jacques fonctionnent de manière indépendante

Couvent dominicain St-Jean-Baptiste de Łęczyca

v. 1275-1279 Fondation du couvent, initialement dédié à saint Jean Baptiste (avant sainte Dorothée et saint Stanislas), par le duc Wladislas le Bref (Łokietek) et Casimir II, duc de Łęczyca

1299 Ce couvent sert de lieu de rencontre entre Wladislas le Bref et l'archevêque de Gniezno

1331 Incendie du couvent par les Teutoniques

1338 Fin de la reconstruction

v. 1384 Destructiondu couvent par Bartosz Wezenborg, aristocrate de Grande-Pologne et ancien voïévode de Coujavie

1434 (19 septembre) Lieu de l'ordination de l'évêque de Włocławek Wojciech Jastrzębiec

1459 (juin) Un synode se réunit dans ce couvent

1539 Fin de l'autonomie du couvent, quasi désert

Le tribunal local siège dans le réfectoire et les registres du tribunal sont conservés au couvent.
L'assemblée locale se réunit également dans ce couvent aux XVe et XVIe siècles.

Couvent franciscain St-Jean-et-Ste-Marie de Bratislava / Pozsony

v.1250-1270 Fondation du couvent, sous le vocable de saint Jean l'Évangéliste

1271, 1273 Destructions causées par les campagnes d'Ottokar II de Bohême, suivies d'une reconstruction par le roi Ladislas IV

1297 (25 mars) Consécration en grande pompe par l'archevêque d'Esztergom de la nouvelle église du couvent, dédiée à la Vierge de l'Annonciation, en remplacement de l'ancienne église, la chapelle Saint-Jean

1297-1782 Le couvent a la cure du couvent de Clarisses de la ville (Sainte-Marie-Madeleine), ce qui occasionne de nombreuses interventions de leur part pour défendre les biens des soeurs

1327 Chapitre provincial dans ce couvent (le seul jusqu'en 1544)

1439 Incendie

v.1450-1455 Importants travaux de reconstruction et d'agrandissement

1480 Incendie

1490 La demande de transfert à l'Observance effectuée par le roi Mathias Corvin est interrompue par sa mort

1526 L'occupation par les Ottomans du centre de la Hongrie fait de ce couvent le refuge de nombreux frères venus de Hongrie intérieure, ainsi que le lieu de dépôt de ce qu'ls ont pu sauver de leurs archives (certaines s'y trouvent encore) ; c'est dans le réfectoire du couvent que Ferdinand de Habsbourg est acclamé roi le 17 décembre

1529 Les frères s'enfuient en lieu sûr face aux Ottomans en marche sur Vienne ; la ville tente de transformer l'église en paroisse mais le roi Ferdinand ordonna sa restitution aux frères

1541 La ville étant devenue la capitale de la Hongrie royale, de nombreux assemblées se tiennent dans ce couvent ; tous les chapitres de la province marianiste de Hongrie s'y réunissent de 1544 jusque vers 1650

1786 Fermeture du couvent