Rente perpétuelle

Type de bien non foncier

Affichage de 1 à 5 sur 5 notices
Convent Summary
Couvent augustinien Sainte-Marie de Jevíčko

v.1370 (avant 1372) Fondation du couvent d'Ermites augustiniens (dédié à la Vierge Marie, puis à l'Ascension de la Vierge Marie) de Jevíčko par le margrave de Moravie Jean-Henri de Luxembourg

1423 Les frères quittent le couvent en raison des attaques hussites et se réfugient à Brno

1447 Retour des frères dans le couvent de Jevíčko

1523 Destructions importantes commises par les partisans de Luther

Couvent augustinien St-Barthélemy de Moravský Krumlov

1354 Fondation du couvent Saint-Barthélemy par le gouverneur (hejtman) de Moravie nommé Čeněk de Lipa, fondation confirmée par le pape le 22 février 1354

1422-1423 Les frères de ce couvent fuient les Hussites et se réfugient à Brno

1455 Retour des frères dans le couvent Saint-Barthélemy mais ils ne recouvrent qu'une faible partie de leurs biens, usurpés dans les années précédentes et peinent à assurer leur subsistance

v. 1500 Mise en vente des derniers biens du couvent et départ des frères au couvent de Brno

Échec des tentatives de restauration du couvent au XVIIe siècle

Couvent dominicain Saint-Michel d'Olomouc

1237-1243 Fondation du couvent Saint-Michel, sur une butte de la cité épiscopale d'Olomouc située entre la place du grand marché (à env. 200 m) et une porte de l'enceinte urbaine, par le roi de Bohême Wenceslas Ier

1255 Confirmation par le roi de Bohême Ottokar II de cette fondation effectuée par son père et prédécesseur

Transfert du couvent sur un autre site à la fin du XVIIIe siècle.

Couvent dominicain Saint-Stanislas de Sieradz

1233-1238 Fondation d'un couvent dominicain à Sieradz, de vocable inconnu, par le duc de Mazovie Conrad, avec le soutien de l'archevêque de Gniezno Pelka, qui appuya ainsi la première création dominicaine de sa province ecclésiastique

v. 1260 Consécration de la nouvelle église du couvent, dédiée à saint Stanislas (canonisé en 1253), à l'initative du duc Casimir, fils du fondateur

1331 Incendie du couvent suite à une attaque des Teutoniques

1383 Le couvent accueille l'assemblée nobiliaire qui reconnut comme roi de Pologne Hedwige d'Anjou

1411, 1447, 1473, 1494 Le couvent accueille plusieurs chapitres provinciaux

1426 Ouverture d'un studium artium dans ce couvent sur décision des responsables de la province dominicaine

1864 Fermeture du couvent sur ordre des autorités russes

Couvent franciscain Sainte-Marie de Sopron

1278 Première mention du couvent, sans doute fondé dans les années 1250 par la famille Geissel-Jekel, d'origine allemande

1340, 1344 Deux chapitres provinciaux se tiennent dans ce couvent (pourtant excentré)

1356, 1388 Conflits entre les frères et le curé de Saint-Michel

1490 Échec du projet de transfert de ce couvent à l'Observance à la demande de Mathias Corvin

1524 Le prédicateur et le kirchvater du couvent sont accusés de propager les idées luthériennes

1786 Fermeture du couvent