Couvent franciscain obs. Toussaints de Hlohovec / Galgóc

Writing : Finished

1 - IDs and brief history of the friary


Identity

Secondary author(s) :
Organization : OFM Obs
Number on the maps : 319
Coordonnées (lon,lat) : 17.8007,48.431891
Convent Function :
Proximity gathering place :
Presence of another mendicant convent : Non

Map

Summary

1465 Fondation du couvent par Nicolas d'Újlak, ancien voïvode de Transylvanie, à partir d'une chapelle préexistante dédiée à Tous les Saints, avec l'autorisation du pape (28 mai 1465) et la confirmation de l'archevêque d'Esztergom (18 décembre) ; il aurait joué une part active dans l'endiguement de l'hérésie hussite parmi les Slaves de la région

v. 1492 Laurent d'Újlak, fils du fondateur, fait agrandir le couvent ou son église

1524 La ville et le couvent passent aux Thurzó après le décès de Laurent d'Újlak

1543 Le nouveau patron étant luthérien (Élisabeth, fille d'Alexis Thurzó), le couvent commence à connaitre de graves difficultés de subsistance

1551 Soutien matériel ponctuel du roi Ferdinand Ier de Habsbourg

1576 Incendie volontaire du couvent et départ forcé des frères, sur ordre du fils d'Élisabeth Thurzó, Ádám Ungnad, luthérien

1604 Retour des Franciscains (jusqu'en 1786)

Locality

Current locality : Hlohovec
German locality :
Hungarian locality : Galgóc
Medieval Latin locality : Galgoch, Galgocz
Type of locality : Bourgade
Sociography of the locality : Paysan(s)

Custody - Province - Country

Custody : Szécsény
Mendicant province in 1550 : Hongrie
Mendicant province between 1220 and 1550 Year begining Year end
Hongrie
Current country : Slovaquie
Countries between 1220 and 1550 Year begining Year end
Royaume de Hongrie

Foundation

Date founded : 1465
Details :

Founder

Founder : Nicolas d'Újlak

En 1509, ce couvent abritait moins de 12 frères (désigné comme locus dans l'inventaire de la province).

2 - Documentation about the friary


Bibliography

KARÁCSONYI János, Szent Ferencz rendjének története Magyarországon 1711-ig, Budapest, 1922-1924, t. II, p. 52-55

ROMHÁNYI Beatrix, Kolostorok és társaskáptalanok a középkori Magyarországon, Budapest, 2000, p. 26

Primary source

Sources manuscrites :

Budapest, Magyar Nemzeti Levéltár [Archives Nationales Hongroises], Országos Levéltár

  • MNL DF 20760 (= testament de Michel de Szered, 30 octobre 1494 - [la notice des Archives indique "1498"])
  • MNL DF 272029 (= lettre de confraternité émise depuis ce couvent par le vicaire de Hongrie, 30 octobre 1494)

Sources imprimées :

BUNYITAY Vincze, RAPAICS Rajmond, KARÁCSONYI János, Monumenta ecclesiastica tempora innovatae in Hungaria religionis. Egyháztörténelmi emlékek a magyarországi hitujítás korából, Budapest, t. I-V, 1902-1912

  • t. II, p. 499 (= autorisation donnée par le chapitre provincial d'avoir une voiture et deux chevaux, 1542)
  • t. V, p. 611 n° 591 (= aide alimentaire du roi Ferdinand Ier, 4 novembre 1551)

KERTÉSZ Balázs (éd.), A magyarországi obszerváns ferencesek eredetiben fennmaradt iratai 1448-1526. The original surviving documents of the Hungarian observant Franciscans 1448-1526, Budapest, 2015, p. 100 n° 31 (= lettre de confraternité émise depuis ce couvent par le vicaire de Hongrie, 30 octobre 1494)

3 - Discourse and rules about economy of the friars


Texts

En 1542, après l'occupation par les Ottomans d'Esztergom et de Visegrád, le chapitre provincial autorise les frères de ce couvent (et de six autres couvents) à posséder une voiture à cheval et deux chevaux pour pouvoir s'enfuir plus rapidement en cas d'attaque ; il s'agit d'une mesure provisoire.

In locis Zechen, Galgoch, Gyewngyes, Beren ac Hederhel, Gyergy et Ozora habeantur equi duo et currus pro singulis eisdem locis propter continuas incursiones Thurcarum, ut possint fratres aufugere in alia loca tutiora cum necessitas eos coget ; tandem cessante impedimento huiusmodi rursus equi alienentur de locis, interim habeantur iidem et pro aliis negotiis locorum eorumdem necessariis.

< BUNYITAY et alii (éd.), t. II, p. 499 (1542)

4 - Managers, economic agents and intermediaries


Patron

Identity Lignage Origin Comment
Nicolas d'Újlak d'Újlak / Újlaky / d'Ilok Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Fondateur du couvent.

Son fils Laurent le fait agrandir (l'église ou le couvent) vers 1492, ce qu'aurait immortalisé une plaque.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 53

Alexis Thurzó Thurzó Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Patron du couvent à partir de 1524, à la mort de Laurent d'Újlak.

Sa fille Élisabeth lui succède en 1543 mais son adhésion au luthéranisme compromet la subsistance des frères.

En 1543, son fils (d'un second lit) Ádám Ungnad fait mettre le feu au couvent et expulse les frères.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 54

5 - Real estate and regular income of the friary


6 - Movables and other incomes of the friary


Date mention : 1551 (4 novembre)
Income : Don
Observations :

Le 4 novembre 1551, informé des difficultés de subsistance des frères de ce couvent et à leur demande, le roi Ferdinand Ier leur cède du blé et du vin provenant des dîmes du comitat de Nitra.

Cum nos venerabiles fratres ordinis sancti Francisci de observantia in Galgoth commorantes, pro tritico ac vino, ex decimis nobis illic cedentibus perquam humillime interpellaverint, ut haberent unde se alere possent, commitimus et mandamus vobis [membres de la Chambre] quatenus prefatis fratribus ex dictis decimis aliquid vini ac tritici, prout vobis ipsis consultum esse videbitur, quamprimum dari et consignari curetis efficiatisque.

< BUNYITAY et alii (éd.), t. V, p. 611 n° 591

7 - Structure of the expenses


8 - Buildings and equipment


Main church of the friary

State

L'église médiévale a été entièrement détruite par l'incendie de 1576.

9 - Economy of Salvation


Wills

Date Testator Sociography Legacy Detail
1494 Michel de Szered / Szeredy Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur 5 florins

Dans son testament daté du 30 octobre 1494, Michel de Szered - actuelle Sereď, en Slovaquie -(Michael de Zered) lègue 5 florins aux frères de ce couvent :

Item fratribus ad Galgocz fl. V lego.

La mention apparaît dans les dernières lignes de ce long testament et n'est qu'un don parmi ceux consentis à ses proches et à d'autres clercs ou établissements religieux, notamment à Sereď / Szered, où il a fondé une chapelle.

< MNL DL 20760

Lay associations

Association Observations
Confraternité

Le 30 octobre 1494, le vicaire de Hongrie Étienne de Sopronca, en séjour dans ce couvent, admet dans la confraternité ordinaire de l'Ordre noble Georges d'Oponice / Appony (egregius dominus Georgius de Apon) avec son épouse et ses enfants.

< KERTÉSZ 2015 (éd.), p. 100 n° 31 ; ms : MNL DF 272029

Social influence

Le couvent rayonnait parmi les nobles de l'ensemble du comitat, d'après la lettre de confraternité de 1494 et le testament de Michel de Szered.

< KARÁCSONYI, t. II, p. 53

10 - Other